Vous êtes ici

Les déchets dangereux sur le chantier

Les déchets dangereux qui sont couramment rencontrés sur un chantier sont les suivants :

Agents contaminants Exemples de localisations (liste non exhaustive)
Hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) Produits goudronnés (asphalte, roofing), lining, panneaux en liège, gaine pour canalisation
Huiles minérales Fuite de réservoir de mazout, asphalte, fuite de moteurs de machines
Métaux lourds : plomb, arsenic, cadmium, cuivre, mercure, nickel, zinc Peinture, laque, matériaux industriels divers
Polychlorobiphényles (PCB) Fluide caloporteur, transformateur statique, piles, accumulateurs

Voici quelques exemples d’autres déchets dangereux : tubes TL, pots de peintures, white spirit, déchets électriques et électroniques, bois traité, le contenu/résidu d’une citerne à mazout, …

Il existe une procédure particulière en ce qui concerne la mise hors service d’ancienne citerne à mazout.

Consultez la liste des déchets et des déchets dangereux : les déchets dangereux y sont marqués d’un astérisque.

Comme producteur de déchets dangereux, vous avez des obligations :

Les PCB et PCT

Les polychlorobiphényles (PCB) et  polychloroterphényles (PCT) font partie des polluants organiques persistants (POP) les plus toxiques pour l'environnement et pour l'homme. Lors d'une incinération mal contrôlée, ces produits peuvent se décomposer en dérivés très toxiques et contaminer l'air, le sol, l'eau, les sédiments, avant de s'intégrer peu à peu dans la chaîne alimentaire, jusqu'à se retrouver dans nos assiettes !

Fabriqués industriellement à partir de 1930, les PCB et les PCT étaient principalement utilisés comme diélectrique liquide dans les transformateurs et les condensateurs mais également dans les adhésifs, les peintures ou les plastiques. Même si les industries chimiques ne mettent plus  les PCB et les PCT sur le marché, ils sont donc encore présents dans de nombreuses constructions.

  • Lors des démontages d'installations industrielles, soyez vigilants aux réseaux comme les transformateurs, les condensateurs ou tout appareil électrique comme les lampes néons, à fluorescence, à sodium et mercure mais aussi aux additifs ignifugeants et agents plastifiants ou adhésifs présents dans les mastics, colles et encres.
  • Lors de démolition de bâtiment, soyez vigilants sur les zones équipées de revêtement (béton,…) sous ces installations à risque de contenir des PCB ou PCT, elles peuvent être contaminées et à leur tour contaminer les débris de votre chantier.

Que faire si vous soupçonnez la présence de PCB/PCT ?

Attention

  • Ne confiez jamais les appareils contenant des PCB/PCT à un récupérateur de métaux.
  • Ne brûlez ou ne déposez aucun déchet de PCB/PCT en décharge.
  • Ne faites jamais appel à un collecteur ou à un transporteur non agréé par la Région de Bruxelles-Capitale pour évacuer les déchets de PCB et de   PCT.

Les déchets d’amiante

  • Consultez nos pages relatives aux déchets d’amiante qui vous expliquent les démarches à suivre lorsque des déchets d’amiante sont présents sur un chantier.
Date de mise à jour: 19/09/2018
Législation: