Vous êtes ici

Votre installation de réfrigération, de climatisation ou votre pompe à chaleur (professionnels)

a. Définitions
b. Conception, réception et mise en service

a. Définitions

Une installation de réfrigération comprend tout appareillage et accessoire nécessaire au fonctionnement d’un circuit frigorifique, y compris celui des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur.
Le fluide frigorigène désigne le fluide utilisé pour le transfert de chaleur dans un circuit frigorifique qui :

  • absorbe la chaleur à basse température et basse pression et
  • rejette de la chaleur à haute température et haute pression.

Comme exploitant, vous êtes responsable de votre installation.
Faites appel à une entreprise enregistrée en technique du froid pour tout ce qui concerne la manipulation des gaz à effet de serre fluorés  (HFC) ou des gaz interdit (CFC, HCFC). 
Les contrôles d'étanchéité périodiques, les travaux d'entretien complets et les éventuelles réparations touchant à des parties de l'installation dans lesquelles peuvent se trouver des fluides frigorifiques, qui font partie des substances appauvrissant la couche d'ozone et/ou des gaz à effet de serre fluorés, doivent être effectués par un technicien frigoriste qualifié.
Plus d’info sur les entreprises en techniques du froid enregistrée et les techniciens frigoristes qualifiés.

b. Conception, réception et mise en service

Au moment de concevoir une installation et avant sa mise en service, vous devez respecter les mesures de sécurité en matière d’émissions accidentelles de fluides frigorigènes et en matière de protection du public:
Seul un technicien frigoriste qualifié peut installer le matériel pouvant contenir des gaz à effet de serre fluorés.
L’installation doit résister aux vibrations prévisibles.

Au moment de la fabrication et du placement, l’installation doit répondre à la norme européenne NBN.EN.378 ou à toute norme ou code de bonne pratique équivalent.

Une plaque signalétique indique :

1. Le nom et l’adresse de l’installateur ou du fabricant
2. Le n° de modèle ou de série
3. L’année de fabrication ou d’installation
4. Le type de fluide frigorigène (code ISO 817 ou code ASHRAE)
5. La capacité nominale de fluide frigorigène exprimée en kg et, pour les installations contenant des HFC et mises sur le marché à partir du 1er janvier 2017, la capacité nominale exprimée en tonne équivalent CO2. Une mention indiquant que le produit ou l’équipement contient ou est prévu pour contenir des gaz à effet de serre fluorés est obligatoire, le cas échéant ;
6. La puissance électrique maximale absorbée du (des) compresseur(s) situé(s) sur un même circuit de réfrigération exprimée en kW.

Au moment de la réception et de la première mise en service des nouvelles installations :

Un technicien frigoriste doit effectuer un test de pression avant la mise en service et un test d‘étanchéité après la mise en service.
Conservez les résultats des tests d’étanchéité dans le registre pendant toute la durée de fonctionnement de l’installation.
La ventilation doit être suffisante en toute circonstance.

Top

Date de mise à jour: 11/03/2019