Vous êtes ici

A quoi reconnaît-on une pollution du sol dans un potager ?

Un sol pollué n’est pas toujours visible à l’œil nu. Cependant, certains éléments peuvent  facilement  être détectables à l’odeur ou par l’observation et ainsi indiquer une pollution du sol:

  • Une pollution du sol aux métaux lourds est souvent constatée lorsqu’il y a eu des remblais ou des talus contenant des débris de démolition ou d’autres déchets de construction.
  • La présence de cendres (ou de morceaux goudronneux) peut laisser présager  une pollution aux hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP).
  • Si un sol est pollué aux carburants, solvants ou huiles de graissage, il est possible de le sentir ou de l’observer. Par exemple lorsqu’un film d’huile apparait sur une flaque d’eau.

Observer un lieu et ses environs peut aussi vous fournir des indications sur un éventuel risque de pollution du sol :

  • La présence de déchets où se trouvaient des matières liquides. Par exemple des fûts d’huile vides, des bidons de solvants, etc.
  • Déchets de construction (tôles, métaux, remblais,…)
  • Certaines entreprises peuvent, par la nature de leurs activités, engendrer une pollution du sol. Une pollution aux huiles minérales peut par exemple provenir d’un garage d’entretien de véhicules.
  • Des anciens terrains de chemin de fer peuvent avoir été rehaussés avec des cendres.

Pour savoir si votre sol est concerné, suivez les  étapes

Pour en savoir plus, nos pages web :

Date de mise à jour: 08/03/2018