Vous êtes ici

Les animaux morts, malades ou blessés

Vous trouvez un animal affaibli. Que faire ?

Dans un premier temps, ne le touchez pas. En effet, les animaux blessés, malades ou épuisés sont souvent sur la défensive quand ils sont approchés et pourraient alors réagir de manière agressive.

Nous vous conseillons de d'abord prendre le temps d'observer l'animal pour être tout à fait certain qu'il est bien affaibli. Il se peut par exemple que l'animal soit simplement en période de repos. De même, les jeunes oiseaux ou rapaces qui viennent de quitter le nid définitivement sont encore incapables de voler. Les adultes continuent à les nourrir pendant plusieurs jours là où il se trouvent. Dans ces 2 types de cas, il ne faut juste rien faire et laisser l'animal là où il se trouve. Il vaut alors mieux reculer et ne pas interférer avec la nature qui poursuit son inlassable travail. 

Si l'animal est très clairement sérieusement affaibli pour cause de blessure, de maladie ou d'épuisement, nous vous conseillons de passer alors à l'action. 

  • Si l'animal affaibli se trouve dans la forêt de Soignes, dans un parc ou un espace vert géré par Bruxelles Environnement, veuillez alerter le gardien ou contacter le Service Info de Bruxelles-Environnement (02/775 75 75) ;
  • Si l'animal affaibli se trouve dans un parc communal, dans une propriété privée ou le long d'une voirie, l’éco-conseiller communal ou le fonctionnaire communal chargé de l’environnement sont compétents. Prenez contact avec l'un d'eux. S'il est impossible de joindre ces personnes, vous pouvez dans ce cas contacter le centre de revalidation bruxellois pour animaux sauvages.

Vous trouvez le cadavre d’un animal sauvage, que faire ?

  • Ne touchez pas vous-même à l'animal.
  • En soi, il n’y a rien d’exceptionnel à trouver le cadavre d’un oiseau ou d’un animal sauvage. En pareil cas, la règle d’hygiène élémentaire veut que le gestionnaire du site où git le cadavre ne le laisse pas se putréfier sur place. Certaines espèces étant protégées et même scientifiquement suivies, il vaut mieux signaler la présence de l’animal aux autorités compétentes. N’hésitez surtout pas à le faire si plusieurs individus d’une même espèce sont retrouvés à proximité les uns des autres. Un problème sanitaire ou infectieux peut être à l’origine de cette mortalité exceptionnelle.
  • Si le cadavre se trouve en forêt de Soignes, dans un parc ou un espace vert géré par Bruxelles Environnement, veuillez alerter le gardien ou contacter le Service Info de Bruxelles-Environnement (02/775 75 75) ;
  • Si le cadavre se trouve sur la voie publique, vous pouvez prendre contact avec Bruxelles Propreté au 0800/ 981 81 ; 
  • Si le cadavre gît dans un parc communal, dans une propriété privée ou le long d'un chemin privé ou d'une voirie privée, l’éco-conseiller communal ou le fonctionnaire communal chargé de l’environnement sont compétents. Prenez contact avec l'un d'eux. 
Date de mise à jour: 07/04/2020