Vous êtes ici

Côté rue

À Bruxelles, la vie sauvage est partout : au détour d’une rue, au bord des trottoirs, au bout du chemin... Bruxelles compte 122 parcs, bois, forêt accessibles à tous. Autant d’occasions de vous reconnecter à la nature. Mais les quartiers ne sont pas tous gâtés en nature de la même manière : certains sont très (trop) minéralisés alors que d’autres sont presque campagnards.

Pourtant, la nature en ville est importante pour tous ; pas seulement pour le plaisir des yeux mais aussi pour une ville plus durable, qui supporte mieux les canicules, où la qualité de l’air est améliorée, qui préserve la biodiversité… Car les plantes, c’est aussi ça : elles participent à la réduction des îlots de chaleur urbains, elles captent les particules fines, elles préservent l’humidité, réduisent les risques d’inondation, elles abritent et nourrissent nombre d’insectes, oiseaux, petits mammifères… Toutes ces fonctions sont vitales pour nous, les citadins.

Et si on jardinais les rues ?

Chacun peut contribuer à apporter sa feuille à l’édifice végétal, par exemple en plaçant une plante grimpante sur sa façade. De plus en plus de communes mettent sur pied des systèmes d’autorisations pour végétaliser les rues : grimpantes, végétalisation de pieds d’arbres, bacs sur les trottoirs… renseignez-vous auprès de votre commune (voir les liens ci-dessous) et lancez-vous dans le jardinage de rue !

Ensemble, c’est encore mieux !

Cultiver un coin de nature en ville, c’est d’autant plus convivial et productif quand on s’y met à plusieurs. Il ne faut pas de compétence particulière, chacun peut contribuer à ramener un peu de nature en ville. L’appel à projets Inspirons le quartier finance chaque année des groupes de riverains qui veulent ainsi améliorer leur quartier. Réunissez minimum 5 personnes motivées et tentez votre chance !

Lien : Inspirons le quartier > thématique Nature et biodiversité

La bonne plante…

Si vous décidez de vous lancer dans le jardinage de rue, renseignez-vous bien sur les plantes à utiliser. Les conditions de vie côté rue sont beaucoup plus rudes pour la végétation que côté jardin ; il faut donc bien choisir ses plantations en fonction de la sécheresse (forte en centre-ville très minéralisé), l’ensoleillement, la pollution, le tassement du sol… Nous vous proposons des listes de plantes conseillées mais aussi une liste de plantes qu’il est interdit de planter : les plantes exotiques envahissantes. Parmi celles-ci : la renouée du Japon, la balsamine de l’Himalaya mais aussi le buddleia (appelé arbre à papillons) ou encore les asters d’automne, le lupin vivace…
Consultez ci-dessous notre brochure sur le jardinage de rue (à venir) et nos listes de plantes.

Date de mise à jour: 11/03/2020