Vous êtes ici

Je répare et j’entretiens mes objets

arnaud_ghys-4795.jpg

Rien ne se jette, tout se répare (ou presque) ! Eh oui, au lieu de jeter vos objets cassés, pourquoi ne pas les réparer ? Sinon, vous pouvez tout aussi bien faire réparer vos vêtements, chaussures et articles de maroquinerie. D’ailleurs, redonner une seconde vie à vos objets abimés vous permet de faire des économies. Et ce, tout en limitant au maximum vos déchets et en luttant contre l’obsolescence programmée. Une véritable solution anti-gaspillage à adopter !

Entretenir

Entretenir ses objets est une première étape pour leur offrir une longue vie : détartrer, dégivrer, rincer les filtres…autant de gestes quotidiens qui seront bénéfiques pour l’avenir !

Prolonger la durée de vie des objets

Il y a 1001 façons de prolonger la durée de vie des objets : ils peuvent servir à d’autres, être réparés ou détournés de leur usage d’origine via des projets d’upcycling. Des actions qui permettent d’éviter la production de déchets et la consommation de ressources naturelles.

  • Par exemple : les premiers smartphones modulaires sont disponibles sur le marché. Ils sont pensés en amont pour être réparés. L’écran se remplace en moins d’une minute. De la batterie jusqu’à la prise audio, tous les modules peuvent être achetés séparément. Ils sont faciles à upgrader pour suivre les évolutions technologiques en cours.
  • Autre exemple : une machine à laver construite pour tenir plusieurs décennies. Sa façade avant peut être enlevée sans outil, facilitant considérablement la maintenance par rapport à une machine classique. Bandeau de commandes modulaire, pompe, moteur, etc. : toutes les pièces de la machine peuvent être changées sans difficulté, en particulier celles qui s’améliorent technologiquement au fil des années.

Réparer soi-même ses objets, vêtements, chaussures et articles de maroquinerie abimés

Plutôt que de jeter vos objets cassés à la poubelle, privilégiez la réparation. Cela vaut aussi pour vos vêtements, chaussures et maroquinerie. En plus, avec un minimum de connaissances en couture et nos conseils, vous pourrez tout réparer vous-même.

Réparer ses habits abimés : nos astuces

Raccommoder, remailler, rapiécer ses habits détériorés constitue assurément un bon investissement. En effet, il n’y a pas mieux pour avoir une garde-robe durable et en finir avec la mode jetable. Voici donc quelques astuces pour que vos vêtements fassent peau neuve.

  • Un vêtement en maille ou en tissu tricoté troué ? Alors, vous n’avez qu’à combler le trou avec un patchwork. Quelques simples points de suture peuvent également suffire.
  • Vous avez un habit qui a un bouton qui se découd ? Rien de plus simple ! Appliquez-y un peu de vernis à ongles transparent et le tour est joué.
  • Par usure ou par accident, un habit en coton peut se déchirer. Pour y remédier, mettez un patch en tissu thermocollant dessus et repassez.
  • Les fermetures à glissière de vos vêtements deviennent de plus en plus difficiles à ouvrir et à fermer ? Dans ce cas, frottez-les tout simplement à l’aide de cire d’abeille.
  • Vous voulez renforcer davantage vos fils de couture ? Eh bien, enduisez-les de paraffine ou de cire.

Sur Internet, il existe de très nombreux tutoriels de réparation gratuits : petits et gros électroménagers, ordinateurs, consoles de jeux, appareils photo, téléphones, plomberie, etc.

Les solutions pour les chaussures et maroquineries

  • Après une séance de sport, vos baskets peuvent dégager de mauvaises odeurs. Pour pallier ce problème, il suffit d’y mettre un peu de bicarbonate de soude. Cela permettra aussi d’absorber plus rapidement la sueur présente à l’intérieur.
  • Envie de faire briller encore plus vos chaussures vernies ? Une solution s’impose : nettoyez-les avec du produit pour les vitres.
  • Pour les chaussures en cuir, la réparation dépend des modèles que vous avez. Dès lors, pour enlever la saleté de vos chaussures en cuir suédé, servez-vous du polissoir d’une lime à ongles. Par contre, pour restaurer une éraflure sur des chaussures en cuir verni, utilisez de la vaseline et un coton-tige.
  • Vos chaussures en cuir laissent apparaitre des taches d’eau ? Nettoyez-les à l’aide d’une brosse à dents souple et du vinaigre. En revanche, si elles commencent à être ternes ou éraflées, employez de la crème hydratante pour les raccommoder. Si vous ne disposez d’aucun cirage pour le nettoyage de vos sacs à main en cuir ou d’autres articles de maroquinerie, vous n’avez qu’à recourir à du lait pour le corps ou de la crème pour les faire briller à nouveau.

Faire réparer ses objets cassés dans un Repair Café

Vous n’avez aucune notion de couture ou de bricolage pour la réparation de vos objets cassés ? Pas de panique. Les Repair Cafés sont là pour vous dépanner. Venu tout droit des Pays-Bas, ce concept permet à tous de réparer ses objets abimés ou défectueux avec l’appui de bricoleurs ou de spécialistes bénévoles. Vous devez juste apporter les objets que vous désirez faire remettre en état. De fait, les outils indispensables sont déjà disponibles sur place. Et les bénévoles sont à votre écoute et à votre service pour vous aider. Il existe plus d’une vingtaine de Repair Cafés à Bruxelles. Réparez dans un Repair Café : www.repairtogether.be

Echangez des services

Si vous n’avez pas les compétences ou le temps pour réparer vous-même, peut-être y a-t-il dans votre entourage quelqu’un qui peut vous aider. Des groupes d’échange existent à Bruxelles. Le SEL (Système d’Echange Local) permet de demander une réparation, de suivre un cours, de donner un coup de main, de donner ou de partager des objets dans un cadre convivial sans toucher à son porte-monnaie. Les Systèmes d’Echanges Locaux à Bruxelles (SEL) : www.brusel.be

Un système d’échange local : SEL

Chaque membre d’un SEL propose et demande des services selon ses envies, compétences ou besoins. L’unité de mesure des échanges est le temps (1 heure de piano = 1 heure de plomberie). Le système permet, en plus, de connaître ses voisins en partageant ses passions et compétences. On trouve de nombreux Systèmes d’Echanges Locaux à Bruxelles. Consultez la carte sur www.asblrcr.be/cart.

Faites réparer par des porfessionnels

Si vous n’avez pas beaucoup de temps, pensez aux cordonniers, couturiers, magasins électro, etc.

  • Un pressing chaussures à Schaerbeek

Un jeune entrepreneur bruxellois a ouvert une boutique qui nettoie, restaure et même, customise vos baskets, bottes et chaussures. En fonction de la matière – cuir, daim, nylon, toile – de vos souliers, il faut compter entre 12,50 et 17,50€ pour un nettoyage standard et 30€ pour un nettoyage en profondeur. Cerise sur le gâteau : les produits sont confectionnés sur place à base d’ingrédients naturels ! Une bonne façon de prolonger la durée d’utilisation de ses baskets ! http://shoesontop.com

Consultez le site du Réseau des Consommateurs Responsables: www.asblrcr.be qui contient une carte qui montre l’ensemble des donneries, give boxes, SEL, etc. à Bruxelles ,et qui propose une assistance et des outils pour lancer votre propre initiative.

Contact : info@asblrcr.be ou 081/22.69.50.

Date de mise à jour: 06/11/2018