Vous êtes ici

J’emporte mes sacs réutilisables

Septembre 2018 signe l’arrêt de mort de tous les sacs en plastique dans les commerces bruxellois. Directive européenne oblige et parce qu’ils sont jugés nocifs pour l’environnement, ils laissent la place à des sacs beaucoup plus écologiques : les sacs réutilisables. Aussi les initiatives vertes qui prônent l’utilisation des sacs réutilisables poussent comme des champignons. Pour le plus grand plaisir des consommateurs et des commerçants.

À chacun son sac réutilisable

Ce qu’il y a de bien avec les sacs réutilisables, c’est qu’ils sont... réutilisables. Ils peuvent donc vous servir pendant plusieurs années pour transporter tous vos achats de proximité. Aliments, médicaments, vêtements, chaussures... rien ne lui résiste. Une baguette croustillante pour le petit déjeuner ? Un sac en coton et le tour est joué. De plus, ce type de sac réutilisable garde la fraicheur du pain pendant environ 2 jours, plus si le pain est encore intact. Il est également le bienvenu pour acheter des fruits et légumes, des noix, des légumineuses, des céréales et tous les aliments secs.

Les sacs réutilisables en tissu se déclinent en divers motifs et coloris. Vous pouvez donc tout à fait choisir un modèle pour chaque type d’achat. Par exemple un tote bag — très à la mode actuellement — pour faire du shopping. Plus qu’un contenant, ce sac réutilisable fera partie intégrante de votre look.

Et pour une visite chez le boucher ou le poissonnier du coin de la rue ? Un sac cabas réutilisable en plastique épais ou en papier thermosoudable s’impose. Rassurez-vous, ces types de sacs ne laissent pas couler le sang. Là encore, vous avez l’embarras du choix quant à la forme, au motif et au coloris.

Et pour tous ceux qui ne peuvent se passer du sac en plastique, les modèles biosourcés (à base d’amidon de maïs ou de pomme de terre) et compostables à la maison sont les seuls sacs tolérés.

Pourquoi le sac réutilisable est-il si intéressant ?

D’abord parce qu’il permet de sauvegarder la planète. Concrètement, les sacs en plastique mettent du temps à se biodégrader. Le plus souvent, ils finissent dans les décharges ou les incinérateurs. Et l’on vous laisse imaginer ce que cela a comme effet sur l’air. Pire, certains finissent dans l’océan et tuent des millions d’animaux marins. En effet, savez-vous que certains mammifères comme les tortues de mer et les phoques les confondent avec des méduses et les avalent ? Ils les étouffent et les tuent.

Ensuite, le sac réutilisable permet de faire des économies, justement parce qu’il peut être utilisé plusieurs fois. En comparaison, un sac en plastique est utilisé en moyenne pendant 20 minutes avant d’être jeté.

Enfin, ils vous permettent de désencombrer vos poubelles de manière conséquente.

Le zéro déchet ? Un objectif possible grâce à quelques gestes simples faciles à adopter au quotidien.

Réutiliser sans limite les sacs de course

Avant de partir au magasin, prenez un lot de sacs réutilisables et, si vous en avez déjà, des sacs à vrac. Une fois les courses terminées et rangées, remettez vos sacs réutilisables dans votre sac à dos, fontes de vélo ou le coffre de la voiture pour éviter de les oublier à la maison.

Les grands sacs plastiques sont plus résistants que ceux à usage unique. Le but est de les utiliser plusieurs fois. Mais il ne faut pas oublier que la production de ces sacs réutilisables a aussi un impact environnemental. Et donc, pour réduire leur impact environnemental, il faut les utiliser... un certain nombre de fois !

Sacs à vrac

Des sacs alimentaires réutilisables répondent au besoin de limiter les déchets d’emballage générés par nos achats au quotidien.

Il en existe pour tous nos achats : imperméabilisés pour les salades, sac à pain, à fruits, sacs à pique-nique, etc.

Témoignage

Isabelle : « Un sac partout ! »

« En me lançant dans la démarche Zéro déchet, mon premier projet était de refuser les sacs plastiques à usage unique. Mais évidemment, il faut se préparer un peu et mettre des sacs de courses à des endroits stratégiques : dans le hall près des manteaux et chaussures, dans les sacs de vélo et dans le sac à dos.

Et pour m’y habituer, j’ai apposé un petit slogan ludique à l’intérieur de la porte d’entrée : ‘Give the world a smile, and the merchant your bag !’ »

 

Date de mise à jour: 06/11/2018