Vous êtes ici

Plan déchet

La Région de Bruxelles-Capitale a élaboré un plan qui propose 60 mesures pour réduire la production de déchets et augmenter le recyclage et le réemploi.

Cinquième plan déchet

Le plan déchets, établi par Bruxelles Environnement en association avec l’Agence régionale pour la propreté (ABP ou ARP), a pour mission de déterminer les grands axes de la politique de gestion et de prévention des déchets en Région de Bruxelles-Capitale sur plusieurs années. Le 1er plan a introduit les premières collectes sélectives, le 2ème la priorité à la prévention, le 3ème la dématérialisation et la réutilisation et le quatrième plan instaure une hiérarchie des modes de gestion des déchets à 5 niveaux: prévention, préparation au réemploi, recyclage, valorisation et élimination. Un cinquième Plan de Gestion des Ressources et des Déchets a été approuvé par le Gouvernement de la Région de Bruxelles Capitale le 16 novembre 2017 et a été soumis à une enquête publique.

Un défi collectif

Louer, emprunter, partager, réparer, acheter en vrac et en seconde main, privilégier le réutilisable… Le mouvement « zéro déchet » inspire de nombreux Bruxellois qui souhaitent sortir du modèle de consommation linéaire extraire-consommer-jeter. L’économie circulaire est une priorité politique du gouvernement régional, qui souhaite faire de Bruxelles une capitale “zéro déchet”. Un défi adressé à divers publics, avec pour objectif de réduire de 20% la production de déchets des ménages et des professionnels d’ici à 2030. Pour y parvenir, diverses mesures sont définies dans le Plan de Gestion des Ressources et des Déchets, pour :

  • réduire la production totale de déchets ;
  • favoriser le réemploi et la réparation ;
  • augmenter la quantité et la qualité du recyclage des matières

Six mesures-clefs

  1. Soutenir et accompagner les initiatives citoyennes, associatives et communales du “zéro déchet” via des coachings-formations, des subsides, des outils pédagogiques.
  2. Dans le secteur commercial, promouvoir l’achat en vrac, la réparation, le réemploi et garantir la mise en œuvre de l’interdiction des sacs plastiques.
  3. Développer l’éducation à la gestion durable des ressources dans les écoles.
  4. Diversifier et multiplier les systèmes de collectes assurés par les professionnels de la gestion des déchets afin d’éviter l’incinération des déchets et de favoriser le réemploi et le recyclage.
  5. Accompagner les entreprises vers le “zéro déchet” via notamment le label “entreprise écodynamique“.
  6. Financer et accompagner les projets de réemploi et de recyclage des matériaux de construction

L’avenir est en marche !

Imaginons l’an 2050 : en 30 ans, soutenus par les pouvoirs publics, les Bruxelloises et Bruxellois ont adopté de nouveaux modes de vie, de consommation et de production. Peu à peu, l’idée de jeter des ressources précieuses sans se retourner est devenue inacceptable pour tous. On pense «économies», «durabilité» et «circularité». Simultanément, on a assisté à la croissance du bien-être des citoyens, sans nuire à l’activité des entreprises et des organisations bruxelloises. La quantité de déchets produits a drastiquement diminué et leur incinération a quasiment disparu.

Telle est la vision pour l’avenir de la Région de Bruxelles-Capitale, illustrée par son 5èmePlan déchets qui implique citoyens, associations, pouvoirs publics, écoles et entreprises. Pour créer une réelle différence, tous les acteurs doivent collaborer pour concrétiser cette vision.

 

Plus d’infos : www.environnement.brussels/plandechet

Date de mise à jour: 31/08/2018