Vous êtes ici

Sport

Essayez de trouver votre équipement en seconde mainEmportez évidemment votre gourde partout ! Il est possible de courir en ramassant les déchets, ça vient des pays scandinaves et ça s’appelle le plogging !

En route vers le zéro déchet à vélo et trottinette !

Longtemps cantonné aux promenades loisir du weekend ou aux trajets domicile-travail pour les cyclistes les plus averti.es, le vélo gagne du terrain comme véritable moyen de transport. Efficace et peu polluant, il s’envisage tant pour se rendre au travail, faire ses courses, livrer des marchandises que pour enchaîner les visites d’un client à l’autre.

Partager ou louer plutôt qu’acheter un vélo

Comme pour les voitures, pourquoi posséder un vélo si en louer un de temps en temps pour répondre à un besoin ponctuel est suffisant ? Si vous vous déplacez surtout à pied ou en transports publics, l’option de partage permet d’utiliser un vélo sans devoir l’entretenir, le réparer, ou le stocker au 4e étage de votre immeuble sans ascenseur… c’est ce que l’on appelle l’économie de la fonctionnalité !

Il y a plusieurs services de location/partage de vélos actifs à Bruxelles.

Le vélo qui grandit avec votre enfant : un vélo pour 10 ans

L’objectif est de permettre à un enfant d’avoir un vélo toujours adapté à sa taille et à ses besoins tout au long de sa croissance. Pour un forfait de 120€, les Ateliers de la rue Voot proposent des vélos qui vont de la draisienne au vélo de 24 pouces. Quand le vélo devient trop petit, vous pouvez aller l’échanger pour un plus grand.

Les vélos ou trottinettes partagés, pour une utilisation ponctuelle

On ne les présente plus : des Villo! aux Billy en passant par Jump (indisponible actuellement), Blue-Bike ou encore les Villo! électriques, il y a plusieurs services de location ponctuelle de vélos à Bruxelles.  Les trottinettes ne sont pas en reste avec de nombreux acteurs sur le marché.

Il est cependant souvent difficile d’apprécier la durabilité de tous ces services, tant dans le temps que d’un point de vue environnemental. D’un point de vue environnemental, une trottinette devrait avoir une durée de vie de deux ans pour s’approcher de l’impact environnemental d’un trajet identique en bus (étude en anglais). Or elles sont souvent remplacées bien avant. 

Pour vous y retrouver, la liste de toutes les apps des différents services existant à Bruxelles (vélos et trottinettes) est disponible sur le site de Bruxelles Mobilité.

Cyclo a également une carte de tous les services autour du vélo à Bruxelles (location mais aussi réparation, stationnement, achat etc).

La location à long terme

Si vous avez besoin d’un vélo (électrique ou pas) pour un jour, une semaine ou plusieurs mois, différents organismes en louent comme les Ateliers de la Voot ou Pro Velo.

Pro Velo loue également des vélos cargos. Pratique pour tester avant d’acheter ou si vous avez un besoin ponctuel d’un vélo cargo.

Swapfiets fonctionne différemment. C’est un service de leasing de vélo. Vous louez donc votre vélo comme si c’était le vôtre.

Le projet Cairgo Bike adopté récemment va également faciliter l’utilisation du vélo cargo à Bruxelles en en proposant notamment la location.

La location d’accessoires

Remorquable ou Pro Velo louent également des remorques pour vélo, qui peuvent être une bonne alternative aussi pour tester ce qui vous convient comme par exemple faire vos courses, transporter vos enfants, ...

(Faire) Réparer son vélo à Bruxelles

Se former à la réparation

Vous voulez réparer ou entretenir votre vélo mais vous ne savez pas comment régler vos freins ou réparer une crevaison ? Pro Velo, les Ateliers de la rue Voot ou encore Cyclo organisent des formations. Cyclo a également des tutos vidéos pour entretenir et réparer son vélo.

Réparer permet d’éviter des déchets, surtout si vous pouvez réparer vous-mêmes. Mettre une rustine sur une chambre à air permet d’éviter de devoir remplacer toute la chambre, ce qui est généralement fait quand vous apportez votre vélo à réparer.

Le Gracq renseigne également quelques tutos ou fiches disponibles sur la mécanique vélo.

Les points vélos / ateliers vélo

Vous pouvez également aller chez Cyclo ou chez un vélociste pour faire réparer ou entretenir votre vélo. Bike.brussels reprend les bonnes adresses de la réparation à Bruxelles (Cyclo, mais également les vélocistes bruxellois). Cyclo a 5 points-vélos à Bruxelles. Pro Velo ne répare plus les vélos des particuliers à Bruxelles.
Mais ce n’est pas tout, il y a aussi :

Les Repair Café

On ne présente plus les Repair Café ! Ces lieux de réparation bénévoles acceptent aussi les vélos à réparer pour la plupart. Renseignez-vous sur la page de repairtogether.be, qui reprend la liste des tous les Repair Cafés de Belgique, avec les conditions d’accès et les catégories d’objets acceptés.

Reconditionner des batteries de vélos électriques

Si les possibilités d’intervention sur un moteur ou l’électronique d’un vélo électrique restent encore limitées (surtout pour les systèmes de grandes marques), il est possible maintenant de faire reconditionner sa batterie.

Comme toutes les batteries, une batterie de vélo électrique s’use avec le temps et les kilomètres. Plutôt que de remplacer toute la batterie, il est possible de ne remplacer que les cellules Lithium-ion de celle-ci. Des services comme bikebat ou batteryfix proposent le reconditionnement de batteries. Certaines marques comme Ahooga reconditionne les batteries de ses vélos. Plusieurs vélocistes le font également ou sont points de dépôt pour une entreprise de reconditionnement (adresses de vélocistes bruxellois sur bike.brussels).

Customiser ou créer son propre vélo

Customiser son vieux vélo pour le mettre au goût du jour

Si vous avez un vieux vélo, celui-ci pourra peut-être être mis à jour pour devenir votre future monture.

Idéalement le cadre doit déjà être adapté à votre taille, mais n’hésitez pas à organiser quelques trajets pour tester le comportement du vélo et son confort avant de le transformer. Une taille adaptée sera d’autant plus importante que vous ferez de longs trajets, des trajets qui demandent une bonne efficacité de pédalage (côtes…), ou si vous transportez des charges lourdes par exemple.

Si le cadre est à la bonne taille et que l’ensemble du vélo n’est pas trop fatigué, une mise à jour vous épargnera peut-être de devoir acheter un nouveau vélo.

Parmi les améliorations que vous pouvez faire sur un vieux vélo :

  • Améliorer l’éclairage. Soit en remplaçant la dynamo ou en remplaçant les phares existants par des phares puissants et à plusieurs positions (fixe, clignotant…) 
  • Mettre des pneus récents, avec bande anti-crevaison et plus larges seront de bons partenaires au quotidien. Les pneus « ballons » par exemple apportent du confort (car ils contiennent plus d’air et doivent être moins gonflés) sans trop sacrifier l’efficacité du vélo (résistance à l’avancement à cause de la largeur supérieure).
  • Graisser les éléments de frottement (roulements, gaines de câbles, axes des pédales…) et changer les éléments d’usure comme les patins de freins.

Outre le fait d’utiliser un vélo existant, remettre un vélo au goût du jour permet aussi de dépenser moins. L’argent non dépensé pourra ainsi être consacré à l’achat d’accessoires indispensables au cycliste quotidien : un porte-bagage solide y accrocher des sacoches étanches, un bon cadenas en U, un casque, des vêtements de pluie, le petit matériel de réparation etc.

Customiser un vélo de seconde main en étant accompagné : No bike to waste

Si vous n’avez pas de vélo à customiser, pourquoi ne pas choisir un vélo de seconde main aux Ateliers de la rue Voot et de le faire vous-mêmes ? Le principe est simple : vous choisissez un vélo adapté à votre taille dans le stock des vélos de seconde main des Ateliers de la rue Voot et, en 3 ou 4 séances, vous le remettez en ordre vous-mêmes, avec l’aide des Ateliers de la rue Voot. Le coût est fixé à 120€, vélo et formation compris !

Acheter un vélo et ses accessoires en seconde main

Vous pourrez trouver des vélos de seconde main chez :

Et pour s’équiper en vêtements et accessoires, n’hésitez pas à consulter la plateforme de troc vélo ou tous vos sites de petites annonces et réseaux préférés.

Si vous voulez estimer vous-mêmes la qualité d’un vélo de seconde main, consultez le guide de Pro Velo sur les vélos de seconde main. Attention de ne pas acheter un vélo volé. Si le vélo est gravé, vous pourrez savoir sur mybike.brussels si c’est un vélo volé ou pas.

Tester et bien choisir un vélo neuf

Choisir le bon type de vélo

Vélo de ville, cargo, couché, urbain, trekking, électrique ou pas, pliant ou pas… la variété dans les modèles de vélos est importante. Sans parler des dizaines de marques qui existent sur le marché.

Un bon point de départ sont les dossiers du Gracq et de Pro Velo sur « quel type de vélo choisir ». Pour les vélos électriques, n’hésitez pas à consulter également les conseils de Pro Velo et  d’écoconso.

Comment reconnaître un vélo qui va durer ?

Il n’y a pas de guide universel du bon vélo. Les points d’attention du vélo d’occasion de Pro Velo peuvent vous aider à voir quels sont les points essentiels à vérifier. Le Gracq donne également quelques éléments sur le choix d’un bon vélo.

Si le prix ou la marque ne font pas tout, on a rarement vu un vélo de très bonne qualité à prix plancher.

Au-delà de la marque du vélo, regardez aussi quels équipements la marque a choisi d’installer sur son vélo. Freins, pneus, jantes, dérailleurs, selle… ne sont pas de la marque du vélo mais viennent d’équipementiers spécialisés. Une recherche rapide sur Internet avec la marque et le nom de ces équipements vous donnera un aperçu de la qualité des différents éléments.

N’hésitez pas non plus à demander conseils aux différents points-vélos bruxellois.

Comment tester un vélo avant de l’acheter ?

Tester le vélo est important pour bien choisir. Surtout si vous hésitez entre plusieurs types de vélo : classique, pliant (poids, système de pliage), électrique ou non (et si électrique, quel type de moteur et de batterie…), cargo avec bac, cargo allongé, tricycle etc.

Un salon comme bikebrussels est un bon endroit pour voir ce qui existe et tester différents modèles.

Les vélos bruxellois (conçus/fabriqués)

Il existe quelques marques bruxelloises de vélos. La fabrication n’est pas nécessairement réalisée à Bruxelles cependant. Les modèles proposés sont très souvent adaptés à la ville : cargos compacts, pliants, légers et connectés etc.

Quelques marques bruxelloises : 

  • Ahooga : Vélo pliant, pliant électrique léger (13kg), vélo classique modulaire. Assemblé partiellement à Bruxelles, cadre fabriqué eu Europe. 
  • Bike43 : Vélos cargos « longtail ». Moins encombrants qu’un cargo avec bac (ils sont de la même longueur qu’un vélo classique), mais avec une capacité de transport importante. Assemblé partiellement à Bruxelles, cadre fabriqué eu Europe. 
  • Cowboy : Vélo urbain électrique et léger (17 kg). Société bruxelloise. Vélo connecté avec de multiples fonctions accessibles avec son smartphone.

Les actions à Bruxelles autour du vélo

  • Bruxell’air : la prime à la radiation d’une plaque auto qui donne droit à un pack mobilité (dont un prime vélo dans certains cas).
  • Good Move : le plan régional de mobilité à Bruxelles, adopté en mars 2020.
  • Le site de référence pour le vélo à Bruxelles : bike.brussels (adresses pour louer, acheter, stationner son vélo, plans des pistes cyclables, routeplanner etc.)
  • Les cartes bruxelloises pour le vélo « pratique » :
    • La carte de Cyclo de tous les services autour du vélo à Bruxelles (location mais aussi réparation, stationnement, achat etc).
    • La carte Open data de Bruxelles Mobilité (avec aussi la liste des vélocistes, des pompes vélos, des itinéraires, etc.)

Témoignage

Aux Ateliers de la rue Voot, Joëlle, nous parle du projet « No Bike To Waste ».

"No Bike To Waste est né de l’appel à projets «Zéro déchet» de Bruxelles Environnement. L’idée est de revaloriser des vélos de seconde main par l’apprentissage de la mécanique vélo. Au terme de 3 ou 4 séances, le.la participant.e repart avec un vélo «sur mesure» et un bagage technique.

Ce qui motive la plupart des participant.e.s, c’est l’idée d’acquérir à la fois un vélo de seconde main et le bagage technique nécessaire pour pouvoir l’entretenir et effectuer les petites réparations. Les vélos peuvent être adaptés à des besoins plus spécifiques, comme la préparation à un grand voyage. 

Les participants disent apprécier la pédagogie et la convivialité des Ateliers de la rue Voot. Les séances donnent lieu à des échanges de savoir-faire et belles rencontres. Certains participants sont à même, au bout d’une ou deux séances, d’en aider d’autres.

Et concrètement, comment ça marche?

Vous choisissez un vélo dans notre stock de vélos de seconde main, selon votre taille et le type de vélo que vous souhaitez : vélo de ville, VTC, VTT, vélo de course… Nous vous aidons à le remettre en état en 3 ou 4 séances. Nous fonctionnons sur un mode pédagogique, en encourageant l’autonomie et la confiance en soi. Lorsque vous repartez avec votre deux-roues, vous êtes à même d’en faire l’entretien et d’effectuer les petites réparations."

Les ateliers reprennent en septembre 2020.

Pour aller plus loin

Date de mise à jour: 27/10/2020