Vous êtes ici

Cuisine

Réduisez au maximum le gaspillage en utilisant par exemple les peaux des légumes et les fanes pour en faire des chips ou des soupes. Fabriquez vos boissons aromatisées et vos propres produits (liquide ou pastilles vaisselle). Remplacez les éponges, l’essuie-tout et le film plastique étirable par leurs alternatives réutilisables.

Cuisinez vous-même

Faire soi-même des petites préparations, c’est réduire considérablement sa consommation de plastiques et de cartons. La planète ne s’en portera que mieux. En effet, chaque année ce sont quelques 400 kg de déchets ménagers qu’un Belge génère. C’est nettement en dessous de la moyenne européenne (on n’est pas roi du recyclage pour rien), mais des efforts restent encore à faire. Même si certains déchets sont recyclables, sachez que le processus coute énormément cher. Ainsi, la plupart finissent à la décharge générant une forte émission de CO2. Quant aux emballages en plastique, ils atterrissent dans l’océan transportés par l’air et dégradent la flore et la faune marines.

En cuisinant vous-même, vous réduisez également de manière conséquente votre ticket de caisse. Sans compter que vous choisissez la variété, la provenance et la qualité des ingrédients. Au final, vous gagnez sur tous les plans. Et la planète et votre portefeuille vous diront merci.

Je cuisine des repas moi-même au lieu d’acheter des plats préparés ou à emporter 

Préparer soi-même, c’est choisir de bons ingrédients et éviter une série de composants tels que conservateurs, additifs, colorants et huile de palme. Et cela, que ce soit pour de petites préparations telles que la pâte à tartiner, les biscuits, etc. ou encore pour préparer de bons petits plats au lieu de plats préparés ou de petites préparations prêtes à l’emploi toujours suremballés.

Pourquoi ne pas vous lancer dans la production de vos propres yaourts, confitures, pains ou faire pousser quelques herbes aromatiques sur votre balcon, etc. ?

Je m’organise pour gagner du temps en cuisine 

  • Tous les produits de boulangerie se conservent parfaitement bien au frigo et au congélateur. Vous pouvez ainsi préparer de grandes quantités de pâtes à pain, biscuits ou pizzas, les diviser et conserver les pâtons au frigo ou au congélateur. Le moment venu, il n’y a plus qu’à dégeler et cuire !
  • Préparez un repas pour plusieurs fois et congelez-en une partie !
  • Avec les restes de légumes, préparez une soupe pour le lendemain.
  • Vous n’avez pas mangé tout le poulet ? Il suffit d’en faire de la salade de poulet curry fraîche pour les tartines du pique-nique.
  • Utilisez les restes pour faire des bouillons, etc

Je fais mes préparations maison telles que vinaigrettes, soupes, houmous, crêpes, biscuits, yaourts, pains, sauces,... 

Contrairement à ce que vous pensiez, faire une vinaigrette ou des petits gâteaux à la maison ne prend pas de temps.

  • Pour une vinaigrette par exemple, il suffit de mettre tous les ingrédients (huile, vinaigre ou jus de citron/lime et épaississant) dans un bocal hermétique, de secouer vigoureusement et le tour est joué. Vous pouvez aussi ajouter d’autres ingrédients comme l’oignon.
  • Pour une bonne soupe maison diététique et nourrissante, choisissez des légumes frais. Mettez-les ensemble dans un faitout et recouvrez d’eau à hauteur. Puis laissez mijoter pendant 35 à 40 minutes. Pendant les soirées d’hiver, cette préparation vous réchauffera agréablement. À consommer sans modération ;
  • Même les sablés, cookies, madeleines, muffins, petits gâteaux... peuvent être cuisinés à la maison. Invitez tout le monde à mettre la main à la pâte pour une activité en famille ludique et gourmande. De plus, vous avez la possibilité d’ajouter des ingrédients secrets pour rehausser le gout. Pour gagner du temps, préparez vos biscuits maison de la semaine le weekend. Vous économiserez votre consommation d’énergie par la même occasion. Vous pouvez tous les cuire et les conserver dans un bocal ou un tupperware hermétique. Ou cuire une partie de la pâte et congeler le reste pour une utilisation ultérieure.

Recette de cookies 100% pépites : la recette de Sylvie Droulans

Ingrédients: 85 gr de beurre doux à température ambiante - 85 gr de sucre - 1 œuf - (1 sachet de sucre vanillé – pas obligatoire) - 150 gr de farine - 1 c à c de levure chimique - 1/2 c à c de sel > Ma touche perso : du gros sel... ça donne un petit goût sucré-salé - 100 gr de pépites de chocolat

Optionnel et selon vos envies : des noix, des raisins, de la coco...

  1. Dans un saladier, mélangez le beurre et le sucre. Ajoutez l’œuf et le sucre vanillé. Versez ensuite, en plusieurs fois, la farine, la levure, le sel et les pépites de chocolat.
  2. A l’aide de vos doigts, formez des petites boules de pâte, en les posant sur la plaque de cuisson, aplatissez-les légèrement.
  3. Faites-les cuire pendant 8 à 10 min. dans un four préchauffé à 180°C.

    Recette de chocopâte maison selon Taty Lauwers

    Ingrédients: 200gr de chocolat - 100gr de beurre de lait cru ou non coupé en morceaux - 140 gr de purée de noisettes - 2 c.à s. d’huile de tournesol bio - Miel

    1. Faites fondre le chocolat à la vapeur.
    2. Placez les autres ingrédients dans le bol haut du mixeur.
    3. Versez dessus le chocolat fondu et mixez le tout.

    Achetez le chocolat en vrac ou en grande quantité. Placez votre choco dans des pôts... réutilisables !

    Source : Catherine Piette

     

    Recettes Anti-Gaspi

    Pesto de fanes de carottes 

    Ingrédients : 1 fane de carottes - 1 bottes d’herbe mix : persil, coriandre, menthe au choix - 1 ou 2 poignets de cajou ou 2 cuillères à soupe de beurre de noix de cajou - 20 cl d’huile d’olive intense - 50 cl d’eau - 1/2 gousse d’ail - 1 morceau de 20 gr de parmesan

    Ustensiles : Robot mixer/blender, couteau et planche.

    1. Préparer les fanes de carottes : enlever la tige centrale (qui est la plus épaisse et amer) pour ne garder que les fanes. Les passer à l’eau pour s’assurer qu’elles soient bien propres.
    2. Dans un blender, disposer les fanes, les autres herbes, les noix de cajou, et un peu de l’eau avec l’huile d’olive, l’ail, le parmesan et mixer le tout. Si besoin, rajouter de l’eau afin d’obtenir un mélange onctueux.
    3. Assaisonner (sel & poivre) .

    A déguster sur du pain ou des pâtes, substituer les fanes avec d’autres herbes ou mélanger. De même les noix de cajou peuvent être remplacées par des pignons de pin ou des noisettes.

    Source : Inspirée d’ici et là et de nombreux tests.

    Bodding bruxellois 

    Ingrédients : 270 g de pain rassis - 20 cl de café noir - 20 cl de lait entier - 2 c. à s. de rhum - 60 g de cerneaux de noix - 40 g de raisins secs - 2 c. à s. de cassonade brune - 4 c. à s. de sucre de canne - 2 oeufs - 1/4 c. à c. de cannelle moulue

    1. Versez les raisins secs dans un petit bol et couvrez-les d’eau chaud. Laissez-les gonfler 30mn.
    2. Coupez le pain en petits morceaux et arrosez-le de café noir et de lait. Laissez gonfler.
    3. Moulinez les cerneaux de noix afin de les réduire en poudre.
    4. Préchauffez le four à 160°C.
    5. Versez la cassonade, le sucre, les oeufs battus, la poudre de noix, le rhum et la cannelle dans le plat de pain.
    6. Mixez avec le mixeur plongeur jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
    7. Ajoutez la moitié des raisin et le rhum. Mélangez à la cuillère.
    8. Foncez un moule à brownie avec du papier à pâtisserie.
    9. Versez la pâte dans le moule. Parsemez avec le reste des raisins et un peu de sucre de canne.
    10. Placez le moule dans un plat creux et versez de l’eau bouillante aux 3/4.
    11. Enfournez 35 mn.

    Servez chaud ou tiède.

    Source : www.recettes4saisons.be

    Paillettes pour bouillon 

    Ingrédients : Des peaux d'oignon - Du thym - Du romarin - Des clous de girofle

    Ustensiles : Un mixer

    1. Une fois le bulbe de l’oignon coupé, récupérons ses couches et laissons-les à l’air libre pour qu’elles deviennent de vieilles peaux.
    2. Quand c’est sec, avec du thym, du romarin, des clous de girofle, mixez jusqu’à obtenir des paillettes.

    À utiliser dans n’importe quelle soupe ou bouillon fade, dans une boule à thé si vous craignez d’en garder plus entre les dents que dans le gosier. Le contact avec les aromates réduits en poudre s’avère ainsi plus important,
    l’intensité du goût aussi.

    Source : Justine Knapp pour Oui ! Magazine

     

    Témoignage

    Danielle : « Des pains cuits en 15 minutes »
    « J’utilise ma machine à pain uniquement comme pétrisseur. Après la première levée, je prends la pâte, je la pétris un peu. Ensuite, je sépare la pâte en petits pâtons de 6 cm de diamètre (environ 70g). Je les dispose sur un papier cuisson, je les refais lever et je les cuits. Avantage : au bout de 15 minutes, j’ai d’excellents petits pains. Pas besoin d’une heure de cuisson ! »

    Date de mise à jour: 20/04/2021