Vous êtes ici

Comment le label fonctionne-t-il ?

Le Label Entreprise Ecodynamique évalue la démarche en éco-gestion selon une grille de critères précis. Pour ce faire, le Label utilise un référentiel objectif et transparent.

Le principe est que chaque candidat est évalué par rapport à l’ensemble des actions possibles dans son domaine d’activité et relativement à son contexte (taille, etc…). Le référentiel s’adapte donc en fonction du profil du candidat.

Le référentiel est une base de données composée d’un ensemble de bonnes pratiques en éco-gestion dans 8 thématiques environnementales :

  • Achats
  • Bruit
  • Déchets
  • Eau
  • Energie
  • Espaces verts
  • Mobilité
  • Sol

Chacune des bonnes pratiques du référentiel donne des points au candidat lorsqu'elles sont implémentées. Pour obtenir le label, le candidat déclare parmi les bonnes pratiques de chaque thématique environnementale, celles qu'il a effectivement implémentées chez lui totalement ou partiellement. Le score du candidat est calculé sur base du référentiel et des points de bonnes pratiques, en calculant la proportion des actions mises en places par le candidat avec celles qu’il pourrait mettre en place.  C’est ce score qui détermine si le candidat peut recevoir le Label et s’il reçoit une, deux ou trois étoiles.

Pour pouvoir obtenir le label, Bruxelles Environnement exige que l’organisme réponde à ses obligations par rapport à la législation environnementale. Pour cette raison, le référentiel contient aussi l’ensemble des obligations légales environnementales qui s’appliquent au candidat, selon sa taille, son secteur d’activité, etc.

Le référentiel contient également un ensemble de bonnes pratiques obligatoires qui touchent à la structure et la coordination de la démarche environnementale : analyse et inventaire initial(e) à réaliser, procédures et politiques internes, etc. 

Pour tout savoir sur le fonctionnement du Label, consultez le document explicatif du Label Entreprise Ecodynamique.

Date de mise à jour: 04/05/2018
Contact: