Vous êtes ici

Potagers du Scheutbos : un sol sain pour un nouveau départ

Un sol sain et de qualité pour tous les bruxellsois et surtout pour ceux qui pratiquent l’agriculture urbaine, telle est la stratégie Good Soil de Bruxelles Environnement. Bien que cette stratégie ait officielement débutée en 2019, les sols ont toujours été au cœur des préoccupations de BE. La preuve en est, avec les potagers du Scheutbos qui ont été complètement réaménagés suite à la découverte de pollutions dans les sols. Aujourd’hui les bruxellois peuvent cultiver serainement la terre en ayant l’assurance de consommer des produits sains.

Historiquement, le parc du Scheutbos (Molenbeek) a toujours été consituté d’un ensemble de bois, de zones cultivés et de prairies humides. La zone actuelle des jardins potagers, située sur la bordure sud-est du parc, est un vestige d’une vaste zone maraîchère qui appariassait déjà sur les cartes de Ferraris en 1777. Depuis 1992, Bruxelles Environnement a repris la gesiton de l’ensemble du site, dont les potagers collectifs, avec l’objetif de : sauvegarder l’écologie, favoriser les contacts sociaux et aménager des zones récréatives et éducatives.

Photos aériennes centrées sur les potagers du Schutbos entre 1996 et 2019

Photos aériennes centrées sur les potagers du Scheutbos entre 1996 et 2019

En 2012, Bruxelles Environnement fait exécuter plusieurs études de sol dans et autour des jardins potagers pour connaitre la qualité des terres présentes sur le site. Ces études mettent en évidence la présence de divers éléments toxiques comme du plomb ou des hydrocarbures aromatiques polycicliques avec des concentrations dépassant les seuils autorisées dans la Région de Bruxelles-Capitale. Les études démontrent aussi que présence de ces polluants est incompatible avec une activité maraichage sur le site ce qui entraine la fermeture du site. En effet, il existe des risques pour la santé humaine via l’ingestion de terre ou la consommation de certains légumes. L’origine des pollutions est incertaine mais semble provenir des remblais de mauvaise qualité qui ont été déversés sur le site à une époque où l’on se souciait peu de la qualité des sols.

Dans les années qui suivent, un grand projet de réaménagement des jardins potagers du Scheutbos est mis sur pied et financé par Bruxelles Environnement. L’objectif est d’assainir le site en gérant le risque de pollution dans les jardins potagers. Parmi les différentes techniques possibles, la solution retenue constitue en l’ajout d’une couche de 50 cm de terre saine qui ont préalablement été analysées. Ces terres sont séparées des terres polluées par un géotexitle (voir photo) pour éviter leur contamination via le labour ou la bioturbation nuturelle du sol qui pourrait à nouveau mélanger les terres saines et les contaminants. Bruxelles Environnement a aussi profité de ces travaux pour revoir les chemins au sein du potager et l’écoulement des eaux en bordure avec l’aggrandissant de l’étang à l’est du site. 

Aujourd’hui, une quarantaine de parcelles potagères ont été réhabilitées et les bruxellois peuvent y cultiver serainement leurs légumes dans un cadre  presque champètre. Afin de préverser les sols pour les générations futures, Bruxelles Environnement appelle à une culture respecteuse de l’environnement où l’utilisation de pesticides est interdite.

Date de mise à jour: 22/05/2020