Vous êtes ici

Projet Cairgo Bike

Et Bruxelles respire

Si la pratique du vélo est en plein essor à Bruxelles, le vélo cargo, les vélos longtail et les remorques vélo sont encore des options moins connues, répandues et accessibles au tout public bruxellois.

Créer l’écosystème nécessaire pour convertir professionnels et particuliers à l’utilisation du vélo cargo, c’est la raison d’être du projet Cairgo Bike.

Le vélo cargo constitue pourtant une vraie solution tant pour les particuliers, dont les motifs de déplacements en voiture les plus fréquents « déposer les enfants » et « faire les courses » représentent une fois sur deux  moins de 5 km, que pour les professionnels, dont une livraison sur deux pourrait se faire en cargo bike. Le cargo bike apparaît donc comme le chaînon manquant entre le vélo et l’automobile ou la camionnette.

L’objectif du projet Cairgo Bike est donc de convertir les indécis, de permettre l’accès et l’usage et de permettre le stationnement.

  • De communiquer sur les avantages du vélo cargo,
  • D’accompagner et de conseiller les particuliers et entreprises,
  • De donner des outils en ligne pour tester dans de bonnes conditions et lever les barrières

La Campagne de tests Cairgo Bike

Dans le cadre du Projet Cairgo Bike, il sera possible, dès le printemps 2021, de tester des vélos cargo ou long tail pendant deux semaines, dans chacune des communes bruxelloises. Le tout, en bénéficiant d’un accompagnement de Pro Velo pour se lancer en toute confiance !

Plus d’infos : https://www.provelo.org/fr/page/projet-cairgo

Pour les professionnels, une première vague de tests organisés par Urbike est en cours avec 39 entreprises, un nouvel appel à candidatures sera lancé à la fin de l’année 2021.

La prime Cairgo Bike pour les professionnels

Alternatif, non-polluant et économique, le vélo-cargo (ou la remorque de vélo) est un utilitaire innovant pour les entreprises. Soucieux de la qualité de l’air dans la capitale, vous souhaitez adopter ce véhicule pour vous rendre chez des clients ou effectuer des livraisons ? Dans le cadre du projet Cairgo Bike, les micro-, petites et moyennes entreprises situées en Région de Bruxelles-Capitale qui souhaitent acheter un vélo-cargo ou une remorque de vélo peuvent bénéficier de la prime à l’achat Cairgo Bike.

Sous certaines conditions, vous pouvez recevoir jusqu’à 4000 € pour l’achat d’un vélo-cargo ou d’une remorque vélo. Chaque entreprise peut bénéficier d’une aide de maximum 12.000 € par année civile et d’une aide cumulée de 20.000 € sur la période du projet Cairgo Bike qui se clôture le 30 juin 2023.

Consulter les conditions d’octroi et demander la prime Cairgo Bike

Contact : Bruxelles Economie et Emploi - Direction Aides aux entreprises

La qualité de l’air en question

Les participants de la campagne Cairgo Bike – citoyens et entreprises – seront également invités à mesurer la qualité de l’air grâce à des moniteurs mis à disposition par Bruxelles Environnement. Bruxelles Environnement sera donc en charge de collecter les informations liées aux déplacements des participants et à leur exposition à la pollution, d’établir des rapports individualisés pour les citoyens ainsi qu’une étude statistique globale se basant sur l’ensemble des résultats. Bruxelles Environnement collaborera également avec des associations citoyennes en vue de sensibiliser à la qualité de l’air et à son lien avec le transport routier, en s’appuyant sur l’étude réalisée.

Outre cette collecte, Bruxelles Environnement assurera le volet scientifique, donc l’étude de la qualité de l’air respirée par les participants lors de leurs déplacements en vélo cargo. La démarche suivie par Bruxelles Environnement consiste à comparer les taux d’exposition au black carbon des usagers de différents moyens de transport, en particulier de véhicules automobiles et de vélos-cargos. La comparaison est également effectuée par quartier et par moment de la journée (évaluation de l’impact de la densité du trafic routier).

Comment les données des participants sont-elles traitées par Bruxelles Environnement dans le cadre du projet ?

Afin de réaliser l’étude scientifique consistant à comparer le taux d’exposition aux particules fines entre les usagers de différents moyens de transport et entre les quartiers et les moments de la journée, Bruxelles Environnement va devoir manipuler, en plus des mesures de concentrations, les données relatives aux déplacements des participants.  Afin de mesurer l’exposition aux particules fines, ceux-ci devront en effet utiliser un moniteur d’air qui enregistrera les coordonnées géolocalisées tout au long de leurs déplacements.

La VUB, partenaire du projet et responsable de son évaluation, mènera une étude socio-économique afin de comprendre dans quelle mesure la population adhère à ce moyen de transport. Cette étude permettra également d’évaluer les impacts positifs qu’une utilisation plus généralisée de vélos cargos pourrait apporter, grâce aux formulaires remplis par les participants. Bruxelles Environnement va donc échanger différentes données avec la VUB, mais également avec Pro Velo, autre partenaire du projet, qui dispense les formations relatives à la conduite des vélos cargos et qui sélectionne les candidats du projet sur base des critères définis par Bruxelles Environnement et la VUB afin d’optimaliser les conditions de leurs études.

Plus d'infos :

Date de mise à jour: 07/09/2021

Documents: 

Pour en savoir plus sur le traitement des données par Bruxelles Environnement, veuillez consulter les documents suivants :