Vous êtes ici

Disposer d'un parking vélos

Votre entreprise doit disposer d’un parking pour vélos qui comporte suffisamment d’emplacements pour les travailleurs et visiteurs et répond à certaines prescriptions techniques et pratiques.

Attention : Si vous déménagez vers un autre site dans les 12 mois qui suivent le 30 juin 2021, la mesure s’appliquera également au nouveau site.

Combien d’emplacements installer ?

Le nombre d’emplacements ne peut pas être inférieur :

  • au nombre de cyclistes (travailleurs et visiteurs) qui rejoignent le site, augmenté de 20% ;
  • à 1/5ème des emplacements pour voitures, loués ou en propriété.

Une dérogation à ce nombre minimum d’emplacements peut être demandée via le formulaire PDE disponible en ligne. Dans ce cas, Bruxelles Environnement effectuera un audit sur votre site pour déterminer le nombre suffisant d’emplacements vélos pour votre entreprise.

Pour l’évaluation du nombre d’emplacements vélos :

  • vous pouvez vous baser sur l’enquête mobilité réalisée auprès de vos travailleurs. Mais attention dans ce cas, vous devrez tenir compte des travailleurs qui utilisent le vélo comme mode principal de déplacement ainsi que de ceux qui l’utilisent comme mode final (c.-à-d. qui combine le vélo avec un autre mode de déplacement tel que le train). Vous devez aussi tenir compte des visiteurs (important si ceux-ci sont nombreux) ;
  • vous pouvez réaliser le comptage du nombre de vélos présent sur votre site à la belle saison hors période de vacances.

Quels supports choisir ?

Les supports doivent permettre de cadenasser ensemble le cadre et au moins une roue du vélo. Ils doivent aussi être fixés au sol et difficilement démontables.

  • le modèle en « U » inversé est fortement encouragé ;
  • les systèmes de râteliers permettant d’attacher le cadre sont autorisés ;
  • les systèmes de type « pince-roue simple » sont interdits.

Quelles sont les prescriptions pour les emplacements vélos ?

Il est demandé que les emplacements vélos soient :

  • couverts de manière à être protégés des intempéries (pour les travailleurs, les emplacements visiteurs ne doivent pas obligatoirement être couverts) ;
  • facilement repérables et bien éclairés ;
  • localisés à proximité des entrées (dans la mesure du possible) ;
  • autant que possible de plain-pied ou, à défaut, accessibles par une pente douce, en veillant à minimiser le nombre de portes et de marches à franchir ;
  • situé au maximum à un niveau de différence par rapport à la voie publique si l’accès se fait par une rampe de parking et le cheminement y menant doit garantir la sécurité des utilisateurs.

Enfin, le parking vélos doit disposer d’une aire de manœuvre suffisante afin de permettre une manipulation aisée des vélos et le cheminement des cyclistes pour accéder aux emplacements doit être facile et sécurisé. Pour plus de conseils sur l’aménagement de votre parking vélos, consultez la page sur « Les obligations en matière de stationnement vélos » de notre site Internet.

Qui est compétent pour évaluer la conformité de mon parking vélo ?

Au final, c’est toujours Bruxelles Environnement qui jugera de la conformité ou non de vos installations vélo. Par conséquent, il est important que vous consultiez l’équipe plans de déplacements d’entreprise en amont de votre projet de (ré)aménagement d’un parking vélos afin de :

  • vous assurer de la conformité de votre projet ;
  • garantir votre investissement.

N’hésitez donc pas à soumettre au préalable vos projets d’aménagement ou de réaménagement de parking vélos (plan + type d’installation) afin que nous puissions juger de sa conformité avant la mise en œuvre du projet.

Date de mise à jour: 03/08/2021