Vous êtes ici

La géothermie à Bruxelles

Quelle géothermie en région bruxelloise ?

Sur les dix premiers mètres de profondeur, la température du sous-sol varie au fil des saisons. Au-delà, la température naturelle du sous-sol reste globalement constante. En Belgique, elle est de 10 à 14°C à 20-30 m de profondeur et augmente en moyenne de 3°C par 100 m.

Les installations géothermiques installées en Région de Bruxelles-Capitale sont le plus souvent des installations peu profondes (< 300 m), utilisant ce réservoir de chaleur pour répondre aux besoins de chaleur ou de refroidissement des bâtiments. Ils sont de type : 

  • système fermé (ou BTES pour Borehole Thermal Energy Storage), exploitant l’énergie thermique du sous-sol par échange de chaleur avec une sonde géothermique au sein de la laquelle coule un liquide caloporteur ;
  • ou système ouvert (ou ATES pour Aquifer Thermal Energy Storage), exploitant directement l’eau souterraine (ou nappe) issue d’un aquifère au travers d’un ou plusieurs doublets. Chaque doublet est composé d’un puits captant l’eau souterraine et d’un autre la réinjectant dans le même aquifère.

Open Vs Closed system

Au vu des températures limitées du sous-sol à ces profondeurs, ces systèmes sont accompagnés d’une (ou plusieurs) pompe à chaleur géothermique nécessaire pour fournir une chaleur suffisante au système de chauffage du bâtiment. Ainsi, en hiver et en été, lorsque les besoins thermiques sont les plus importants, le rendement de la pompe à chaleur géothermique n’est pas altéré par les températures atmosphériques extrêmes comme c’est par contre le cas pour une pompe à chaleur aérothermique. La pompe à chaleur géothermique conserve une excellente efficacité énergétique quelque soit la saison en produisant à peu près 5 KW d’énergie thermique pour seulement 1kW d’électricité consommée !

Pour les besoins de refroidissement, le froid peut être produit par échange direct avec le sous-sol, on parle alors de geocooling (refroidissement passif) ou par l’utilisation de la pompe à chaleur (refroidissement actif). 

 

Vidéo

 

Geothermie.brussels : recherche sur le potentiel géothermique bruxellois

Bien que la géothermie soit aujourd’hui une technologie mature, la recherche scientifique relative au potentiel géothermique faible profondeur apparait nécessaire pour pousser au développement d’une filière géothermique bruxelloise qualitative. 

Le site geothermie.brussels renseigne des nouveaux projets de recherche en cours menés par nos centres de recherches partenaires tels que le Service Géologique de Belgique, l’Université Libre de Bruxelles, la Vrije Universiteit Brussel et le Centre Scientifique et Technique de la Construction. Il reprend également une série d’informations pratiques ainsi qu’un calendrier des évènements adressés aux professionnels de la géothermie ou au grand public.

Date de mise à jour: 28/05/2020