Vous êtes ici

Fonds de solidarité internationale

 

Appel à projets 2019 : du 1er avril au 30 juin inclus

Le ‘Fonds de solidarité internationale dans le secteur de l’eau’ lance son 5ème appel à projets cette année.

Un minimum de trois et un maximum de quinze projets seront retenus lors de cette édition 2019 de l’appel à projets Ces projets seront cofinancés à hauteur de 10.000 à 100.000 euros, dans les limites des montants disponibles, sur une période s’étalant de un à trois ans, et pour autant que la contribution financière allouée par le présent mécanisme n’excède pas 80 % du budget global du projet.

Le projet doit être financé au minimum à concurrence de 20 % par l’organisation porteuse du projet et ses éventuels partenaires, soit au travers de ses fonds propres, soit à partir d’une intervention publique n’émanant pas d’une institution publique régionale de la Région de Bruxelles-Capitale.

A partir du 1er avril, vous trouverez ci-dessous le règlement de l’appel à projets 2019, incluant le formulaire de candidature ainsi que l’annexe budgétaire.

Retour sur l’édition 2018…

Pour l’édition 2018, VIVAQUA a mis à disposition du Fonds un budget total de 341 648,06€. Ce montant est constitué par un prélèvement de 0,005 € par m³ d’eau facturé par VIVAQUA aux usagers au cours de l’exercice précédent. 

Le Fonds a reçu 16 projets de cofinancement dont les porteurs de projets proviennent :

  • du secteur associatif (14 porteurs de projet)
  • du secteur public communal bruxellois (1 porteur de projet)
  • d’organisation non gouvernementale (1 porteur de projet)

9 projets introduits ont pour objectif de contribuer au renforcement de l’accès à l’approvisionnement en eau potable.

5 projets concernent l’accès à un approvisionnement en eau potable et à l’accès durable à un assainissement adéquat. 2 projets se concentraient sur l’accès durable à un assainissement adéquat.

Le Comité de sélection a retenu 7 projets  pour cette 4ème édition.  

Résumé des 7 projets sélectionnés

Intitulé du projet

Sécurisation de l’approvisionnement en eau potable pour les habitants des 4 quartiers urbains de la Commune de Mali en Moyenne-Guinée 

Pays

Guinée-Conakry

Localité

Moyenne Guinée, commune de Mali

Porteur du projet

Commune d’Ixelles

Thématique(s) du projet

Accès durable à un approvisionnement en eau potable

Contenu du projet

Améliorer le réseau d’adduction d’eau potable et les installations déjà existantes à Mali, en vue de sécuriser l’accès des 11.692 habitants des 4 quartiers urbains à une eau potable de qualité, et d’ainsi améliorer significativement leur qualité de vie dans différents domaines (santé, hygiène, éducation, etc.).

Les différentes étapes :

  • la réhabilitation d’un forage existant mais non fonctionnel, l’installation d’une première pompe à énergie photovoltaïque et le raccordement du forage à un 1er château d’eau dit « de relais » via 900m de canalisations ;
  • installation d’un autre système de pompage solaire afin de refouler l’eau vers le 2émechâteau d’eau dit « de distribution » ;
  • installation d’une 3éme pompe solaire au niveau du puits à grand diamètre pour alimenter réseau de distribution au niveau du château-relais.

L’objectif principal consiste à lutter contre la pénurie d’eau chronique affectant les quartiers urbains de Mali particulièrement en période d’étiage.

Second objectif: offrir aux bénéficiaires du projet des outils d’information et de conscientisation directement mobilisables autour de plusieurs thèmes liés à une utilisation rationnelle de l’eau.

Troisième objectif : contribuer à la prévention des maladies hydriques

Dernier objectif : encourager la bonne gouvernance

Nombre de bénéficiaires

11.692 habitants de 4 quartiers urbains

Budget total du projet en €

47.100 €

Cofinancement total du Fonds en €

58.875 €

Nombre d’année(s) du projet

18 mois

 

Intitulé du projet

Renforcement de l’accès à l’eau potable et des pratiques sanitaires dans le district de Gimbo (sous-district de Keyi-Kello), zone de Kaffa en Ethiopie 

Pays

Ethiopie

Localité

District de Gimbo (sous-district de Keyi-Kello), zone de Kaffa

Porteur du projet

ASBL Caritas International

Thématique(s) du projet

  • Accès durable à un approvisionnement en eau potable
  • Accès durable à un assainissement adéquat

Contenu du projet

  • La construction d’une latrine ;
  • l’aménagement et la protection de 4 sources ;
  • l’installation de 4 bassins pour la lessive ;
  • l’organisation de nombreuses formations et séances de sensibilisation pour assurer une bonne maintenance des ouvrages et améliorer les pratiques en matière d’hygiène et assainissement

Nombre de bénéficiaires

± 7500 habitants (1.500 ménages) directement et indirectement 20.000 personnes.

Budget total du projet en €

133 335,00 €

Cofinancement total du Fonds en €

72 922,58 €

Nombre d’année(s) du projet

3 ans

 

Intitulé du projet

LUBEFU : Eau potable aux villages

Pays

République Démocratique du Congo

Localité

Territoire de Lubefu, Province du Sankuru (Kasaï oriental)

Porteur du projet

ASBL Maison de la Femme (MAFE)

Thématique(s) du projet

Accès durable à un approvisionnement en eau potable

Contenu du projet

Réalisation de dix forages pour permettre à la population de dix villages (ciblés de Lubefu) d’avoir accès à l’eau potable, couvrant une population d’environ 10.000 personnes. Diminution des maladies liées à la qualité de l’eau (dont onchocercose et le trachome, entrainant la cécité).

Nombre de bénéficiaires

± 10.000 habitants

Budget total du projet en €

96.000 €

Cofinancement total du Fonds en €

76.800 €

Nombre d’année(s) du projet

3 ans

 

 

Intitulé du projet

Fourniture d’eau potable par forage hydraulique au Quartier Talangai dans la commune de la N’sele

Pays

République démocratique du Congo

Localité

Commune de la N’sele, Quartier Talangai (Kinshasa)

Porteur du projet

ASBL Macedoine

Thématique(s) du projet

Accès durable à un approvisionnement en eau potable

Contenu du projet

Il est proposé de réaliser un forage au « rotary » à la boue de forage jusqu’à +- 120 m de profondeur. Technologie choisie après prospection du site et expérience de forages réalisés à Mpasa, Bibwa (est de Kinshasa). Cinq points d’eau (bornes fontaines à 6 robinets) seront alimentés par l’eau issue du puits foré à l’aide d’un groupe électrogène et dont l’acheminement se fera par adduction (> mini réseau de distribution).

Nombre de bénéficiaires

2000 habitants

Budget total du projet en €

103.832 €

Cofinancement total du Fonds en €

66 452,48 €

Nombre d’année(s) du projet

1 an et demi

 

Intitulé du projet

Forage de puits en commune rurale de Bemanonga à Madagascar 

Pays

Madagascar

Localité

Commune rurale de Bemanonga, côte ouest de Madagascar, Région du Menabe (district de Morondava)

Porteur du projet

ASBL Association Belgique Madagascar

Thématique(s) du projet

Accès durable à un approvisionnement en eau potable

Contenu du projet

Réalisation d’un forage d’un puits équipé d’une pompe manuelle dans 5 villages de brousse non alimentés. Forage de faible profondeur (+- 20m).

Formation d’un comité villageois de gestion de l’eau (et d’un réparateur pour les interventions techniques) et le doter d’un kit d’entretien et de réparation.

Construction d’une clôture autour des puits.

L’association poursuit un projet déjà réalisé avec l’aide du Fonds de solidarité internationale en 2017…

Nombre de bénéficiaires

À préciser lorsque les villages seront sélectionnés

Budget total du projet en €

33.145 €

Cofinancement total du Fonds en €

25.000 €

Nombre d’année(s) du projet

17 mois

 

Intitulé du projet

Projet d’amélioration des services d’eau potable et d’assainissement en milieu scolaire dans le canton de Zanguera au Togo

Pays

Togo

Localité

Région Maritime, canton de Zuanguera, Villages de Dangbessito et Klikame

Porteur du projet

ASBL Go to Togo

Thématique(s) du projet

  • Accès durable à un approvisionnement en eau potable
  • Accès durable à un assainissement adéquat

Contenu du projet

Partant du constat du manque d’eau lors de la scolarisation et la réinsertion des jeunes filles du centre Antonio, le projet vise à réduire de 70% à 50% le taux de consultations médicales liées aux maladies hydriques des élèves de la zone, de réduire le prix d’accès à l’eau, de réduire la corvée de l’eau des élèves et de promouvoir les bonnes pratiques en matière d’hygiène et d’assainissement.

Actuellement il n’existe qu’un seul forage, situé dans l’école primaire publique de Dangbéssito, mais plus fonctionnel depuis 24 mois (pas de comité de gestion et incapacité financière du comité villageois de développement (CVD)).

A Klikamé : un puits à ciel ouvert dans le collège comme unique source d’approvisionnement en eau potable mais dont la qualité et le débit laissent à désirer.

Le projet vise à la construction et à la réparation d’ouvrages :

  • pour le Collège de Klikamé : construction d’un forage à motricité humaine et de 2 blocs de 3 cabines de latrines Eco-san ; et
  • pour l’école de Dangbéssito : réparation d’un forage à motricité humaine

Une formation des bénéficiaires est prévue pour assurer la pérennité du projet. Deux comités d’eau et 2 comités scolaires WASH seront mis en place.

Nombre de bénéficiaires

Les filles du centre Antonio, les enfants fréquentant l’école et le collège + communautés avoisinantes) à 3.237 élèves : 1.728 femmes et 1.509 hommes.

Budget total du projet en €

35.466,12 €

Cofinancement total du Fonds en €

28.372,89 €

Nombre d’année(s) du projet

13 mois

 

Intitulé du projet

Aménagement de latrines au sein du Centre socio-éducatif Amizero

Pays

Rwanda

Localité

Ville de Kigali, District de Nyarugenge, Secteur de Kanyinya, Cellule de Nyamweru, village de Mubuga.

Porteur du projet

Auto-Développement Afrique ASBL

Thématique(s) du projet

Accès durable à un assainissement adéquat

Contenu du projet

Le projet vise à améliorer les conditions structurelles d’hygiène et d’assainissement des 400 enfants du Centre Amizero (par la construction d’un bloc sanitaire, composé : d’une fosse aérée (vidangeable de manière simple), de 7 latrines individuelles (de type LAA : latrines améliorées auto-ventilées), une cabine de douche, l’installation de 2 citernes de récupération d’eau de pluie (alimentée par un système combiné de gouttières et tuyaux amenant l’eau aux citernes) destinée à alimenter le bloc sanitaire en eau) et comportementale de ceux-ci (en synergie avec la Croix-Rouge rwandaise, ainsi que par la mise sur pieds des « brigades d’assainissement).

Nombre de bénéficiaires

400 enfants

Budget total du projet en €

30.750 €

Cofinancement total du Fonds en €

24.497 €

Nombre d’année(s) du projet

1 an

 

Date de mise à jour: 27/03/2019
Contact: 

Le Fonds de solidarité internationale est une initiative de la Région de Bruxelles-Capitale portée par l’opérateur en charge de la distribution d’eau potable, VIVAQUA, et Bruxelles Environnement.

Pour toute information complémentaire relative au Fonds de solidarité internationale, nous vous invitons à envoyer un e-mail à solidarite.internationale@vivaqua.be.