Vous êtes ici

Fonds de solidarité internationale

Appel à projets 2018 : du 1er avril au 30 juin inclus

Le ‘Fonds de solidarité internationale dans le secteur de l’eau’ lance son 4ème appel à projets.

Un minimum de trois et un maximum de quinze projets seront retenus lors de cette édition 2018 de l’appel à projets Ces projets seront cofinancés à hauteur de 10.000 à 100.000 euros, dans les limites des montants disponibles, sur une période s’étalant de un à trois ans, et pour autant que la contribution financière allouée par le présent mécanisme n’excède pas 80 % du budget global du projet.

Le projet doit être financé au minimum à concurrence de 20 % par l’organisation porteuse du projet et ses éventuels partenaires, soit au travers de ses fonds propres, soit à partir d’une intervention publique n’émanant pas d’une institution publique régionale de la Région de Bruxelles-Capitale.

A partir du 1er avril, vous trouverez ci-dessous le règlement de l’appel à projets 2018, incluant le formulaire de candidature ainsi que l’annexe budgétaire.

Retour sur l’édition 2017…

Pour l’édition 2017, HYDROBRU a mis à disposition du Fonds un budget total de  317.318,90€. Ce montant est constitué par un prélèvement de 0,005 € par m³ d’eau facturé par HYDROBRU au cours de l’exercice précédent. 

Le Fonds a reçu 17 projets de cofinancement dont les porteurs de projets proviennent :

  • du secteur associatif (14 porteurs de projet)
  • du secteur public communal bruxellois (3 porteurs de projet)

11 projets introduits ont pour objectif de contribuer au renforcement de l’accès à l’approvisionnement en eau potable.

6 projets concernent l’accès à un approvisionnement en eau potable et à l’accès durable à un assainissement adéquat.

Le Comité de sélection a retenu 4 projets  pour cette 3ème édition.  

Résumé des 4 projets sélectionnés

Intitulé du projet

Aménagement de 32 sources d’eau potable et de 380 latrines dans les districts de Huya et Nyamagabe

Pays

Rwanda

Localité

Province du Sud, Districts de Nyamagabe et de Huye

Porteur du projet

Commune de Woluwé-Saint-Lambert

Thématique(s) du projet

Accès durable à un approvisionnement en eau potable

Accès durable à un assainissement adéquat

Contenu du projet

Le projet vise à améliorer la vie et la santé de 640 ménages vulnérables, soit environ 3840 personnes.

Le volet distribution du projet porte sur l’aménagement de 32 bornes-fontaines qui seront toutes situées à proximité des logements des bénéficiaires (les ménages ont un accès limité à une eau de qualité soit parce que leur logement se situe à une longue distance, soit parce leur point de ravitaillement ne délivre pas une eau potable).

Le volet assainissement du projet porte sur  l’installation de 380 latrines familiales et sur la formation des bénéficiaires à la gestion raisonnée des déchets.

Un volet de sensibilisation et de formation aux mesures d’hygiène et à l’entretien des infrastructures renforcera les effets des 2 démarches précédentes.

Nombre de bénéficiaires

640 ménages ; soit environ 3.840 personnes

Budget total du projet en €

105.540 €

Cofinancement total du Fonds en €

69.400,00 €

Nombre d’année(s) du projet

2 ans

 

Intitulé du projet

Potabilisation et adduction d’eau pour l’agglomération de Boko

Pays

République démocratique du Congo

Localité

Province du Kongo Central – Agglomération urbano-rurale de Boko

Porteur du projet

ONG Ingénieurs sans frontière

Thématique(s) du projet

Accès durable à un approvisionnement en eau potable

Accès durable à un assainissement adéquat

Contenu du projet

Ce projet vise à répondre à la nécessité pour la population d’avoir un accès durable et permanent à l’eau potable, tout en résolvant le problème de l’éloignement du point d’accès à l’eau. Le projet s’assure aussi de répondre au besoin soulevé par les femmes qui est de réduire la pénibilité (temps et fatigue) de l’approvisionnement en eau. Un puits sera foré, un système de pompage, alimenté par des panneaux solaires, approvisionnera des citernes et un réseau d’adduction alimentera au sein de Boko 4 bornes-fontaines et 2 prises d’eau (à l’école et el centre de santé) permettant aux 5.000 habitants de Boko d’avoir un accès à l’eau potable en quantité suffisante, au maximum à 300 mètres de l’endroit de son utilisation.

En support essentiel à cet objectif, ce projet cherche à promouvoir la sensibilisation de la population dans le domaine EHA.

Nombre de bénéficiaires

± 5.000 habitants

Budget total du projet en €

157.318 €

Cofinancement total du Fonds en €

85.000 €

Nombre d’année(s) du projet

1,5 an

 

Intitulé du projet

Installation et distribution d’eau potable par forage hydraulique à Kinshasa dans la commune de Maluku au village Bolingo

Pays

République démocratique du Congo

Localité

Commune de Maluku, quartier Menkao, village de Bolingo

Porteur du projet

ASBL Ndjisanka Handicap

Thématique(s) du projet

Accès durable à un approvisionnement en eau potable

Contenu du projet

Il est proposé de créer un ouvrage d’extraction d’eau par forage hydraulique (forage exécuté par le SNHR)  qui, par le biais d’une pompe sur GE et d’un réservoir de 24m³, doit desservir 4 bornes fontaines à 6 robinets.

L’exploitation de l’ouvrage devrait générer des recettes qui, après 1 mois, doivent permettre l’achat du carburant, de l’huile, assurance, les fournitures de bureau…, après 6 mois, pour les agents du projet (comité de gestion).

Nombre de bénéficiaires

1200 habitants

Budget total du projet en €

99.769,80 €

Cofinancement total du Fonds en €

84.803,90 €

Nombre d’année(s) du projet

2 ans

 

Intitulé du projet

Projet d’alimentation en eau potable et d’assainissement en Milieu rural – projet PAEAMR

Pays

Burundi

Localité

Commune rurale de Bugarama, province de Rumonge

Porteur du projet

ONG Croix Rouge de Belgique

Thématique(s) du projet

Accès durable à un approvisionnement en eau potable

Accès durable à un assainissement adéquat

Contenu du projet

Le projet vise à la réalisation d’une Adduction d’Eau Potable (AEP) sur 4 km à partir de la Source Mwunamuko jusqu’au Centre de Santé de Ruteme. 675 ménages et environ 4.000 personnes seront desservis grâce à l’aménagement de 3 sources par système gravitaire. 8 bornes fontaines et 3 réservoirs seront construits. Les besoins sont estimés à 20l/j/pers à la borne fontaine et 100 l/j/pers. bénéficiant d’un raccordement privé.

4 blocs de latrines scolaires (type ECOSAN) dans 3 écoles et 1 lycée seront construits. 300 dispositifs de lavages de mains (« Tip-Tap ») seront installés dans les communautés.

Des formations dans les 5 clubs d’hygiène scolaire et de la sensibilisation auprès de 125 enfants seront réalisées.

Projet  dont certaines activités seront développées dans le cadre du projet ADRN.

Nombre de bénéficiaires

675 ménages, environ 4.000 personnes, 3 écoles (952 élèves), 1 lycée (150 lycéens) et un centre de santé seront desservis (40 patients/j et 10 lits)

Budget total du projet en €

100.605 €

Cofinancement total du Fonds en €

78.115 €

Nombre d’année(s) du projet

1 an

 

Date de mise à jour: 26/04/2018
Contact: 

Le Fonds de solidarité internationale est une initiative de la Région de Bruxelles-Capitale portée par l’opérateur en charge de la distribution d’eau potable, VIVAQUA, et Bruxelles Environnement.

Pour toute information complémentaire relative au Fonds de solidarité internationale, nous vous invitons à envoyer un e-mail à solidarite.internationale@vivaqua.be.