Vous êtes ici

Les Primes Energie en 2019

Un budget global de 18 millions d’euros pour un régime efficace, avec une nouvelle prime à destination des ménages précarisés et une augmentation du montant de deux primes.

Vous consacrez une part importante de votre budget à votre consommation d’énergie et vous avez décidé d’y remédier ? Les Primes Energie de la Région de Bruxelles-Capitale vous aident financièrement à opter pour les techniques et appareils les plus performants.

Quelles sont les nouveautés ? 

  • Dès le 1er janvier, une nouvelle prime chauffage sera mise en place afin de subsidier le contrôle périodique des appareils au gaz pour les ménages précaires. Cette nouvelle prime, appelée prime C8 – Contrôle périodique,  sera octroyée à tout ménage effectuant le contrôle de sa chaudière ou de son chauffe-eau au gaz et ce, à hauteur de 100 € par attestation de contrôle périodique ;
  • En 2018, le montant de la prime B1 « isolation du toit » fut doublé par rapport à 2017. Cette année, c’est au tour des primes B2 « isolation des murs par l’extérieur » et C1 « remplacement chaudière » d’être augmentées ;
  • Les extensions de bâtiment sont à présent éligibles aux Primes Energie aussi bien lorsque la nature des travaux est une rénovation lourde que lorsqu’elle est une rénovation simple ;
  • Les conditions administratives pour les ménages bruxellois ont également été simplifiées et clarifiées en alignant les catégories de revenus à celle des primes à la rénovation.

En pratique 

Tous les travaux de rénovation énergétique effectués sur le territoire de la Région peuvent bénéficier des Primes Energie offertes par Bruxelles Environnement. La demande peut être introduite par un particulier, une collectivité, une copropriété, un locataire… En moyenne, 20% des coûts éligibles de votre facture seront remboursés.

Le formulaire de demande de primes (.pdf) a été simplifié et la demande peut dorénavant s’introduire jusqu’à douze mois après avoir reçu la facture de solde des travaux. Une fois l’entièreté des documents envoyés, le paiement vous parvient en moyenne dans les 8 semaines.

Alors n’hésitez plus à investir dans la rénovation énergétique de votre bien immobilier!

 

Nous vous conseillons de bien prendre connaissance des conditions générales et des conditions techniques avant de commencer les travaux.

Le montant des primes varie selon la catégorie de demandeur (A, B ou C)

 

Les formulaires de demandes de primes dont la facture de solde est émise en 2018 sont disponibles ici

Pourquoi investir dans les économies d’énergie ?

  • Pour faire des économies

La facture énergétique d’un ménage bruxellois est en moyenne de 1.400 euros par an. 60% de cette somme est consacré au chauffage. Isoler est une priorité pour faire diminuer sa facture. C’est aussi un investissement puisqu’en isolant, on améliore les performances énergétique de son certificat PEB. Une plus-value à faire valoir lors de la revente de son habitation.

  • Pour le climat 

Le chauffage génère 70% des émissions de CO2 en région de Bruxelles Capitale et est le premier émetteur de gaz à effet de serre. Isoler sa maison est donc un geste important pour lutter contre le dérèglement climatique.

Date de mise à jour: 22/03/2019