Vous êtes ici

Chauffe-eau solaire

Chauffer son eau sanitaire gratuitement grâce au soleil permet de réduire plus que drastiquement sa facture. Grâce à des panneaux solaires thermiques, vous pouvez bénéficier de 60 % de vos besoins annuels en eau chaude sanitaire.

Quels travaux ?

La mise en œuvre d’une installation de production d’eau chaude sanitaire au moyen de minimum 2m² de surface optique de panneaux solaires thermiques, y compris dans les nouvelles constructions.
Afin de garantir la performance des équipements d’énergie renouvelables,  les systèmes doivent être installés par un installateur certifié RESCERT, pour toutes les installations inférieures à 50 kWth.

Si votre installateur n’est pas certifié RESCert, vous pouvez-faire vérifier l’installation par un installateur RESCert. Celui-ci devra la contrôler intégralement, en complétant et signant le rapport de contrôle de l’installation.
Les capteurs doivent être en possession du label Solar Keymark Capteurs et le ballon d’eau chaude sanitaire installé doit être de classe énergétique A.

Les installations servant uniquement à chauffer l’eau d’une piscine privée ou non-collective ne sont pas éligibles pour la prime C7.

Quels montants ?

Jusqu’à 4 m² de surface optique

  • A : 2500 €
  • B : 3000 €
  • C : 3500 €

Bonus de 200 €/m² de surface au-delà de 4 m².

Nouveauté ! en 2021, un nouveau bonus pour la sortie du mazout et du charbon est créé, pour les ménages et copropriétés en résidentiel :
 A : 300 € si ancienne chaudière mazout ou 600 € si ancien poêle mazout ou charbon
 B : 350 € si ancienne chaudière mazout ou 700 € si ancien poêle mazout ou charbon
 C : 500 € si ancienne chaudière mazout ou 1000 € si ancien poêle mazout ou charbon

Vous trouverez tous les détails techniques et financiers dans le guide Prime C7 (.pdf).

Date de mise à jour: 09/07/2021