Vous êtes ici

Le label et son fonctionnement

Une, deux ou 3 marmites

Tout comme le label cantine, le label cuisine centrale comporte trois niveaux, les marmites. Pour obtenir la première marmite, la cuisine doit répondre à tous les critères obligatoires mentionnés dans le dossier de candidature. Pour obtenir 2 ou 3 marmites, il faut obtenir en plus un score minimum sur les critères optionnels. Plus on remplit de critères optionnels, plus le score est élevé.

Lors de l’octroi du label,  la cuisine bénéficiera d’un rapport détaillant son score. Cela lui permettra de connaitre les critères du label déjà en place et ceux pour lesquels la  cuisine peut encore s’améliorer si elle le désire. La cuisine recevra également un document d’information à transmettre aux cantines livrées expliquant les critères rencontrés. Cela facilitera la demande de label de la cantine le cas échéant.

Qui peut participer

Toute société de catering dont le site de production est sur le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale. Seul le site de production est labélisé et non l’ensemble de la société. Pour chaque site de production un dossier doit être rentré.

Fonctionnement 

Dossier de candidature et accompagnement

Pour obtenir le label, la cuisine centrale doit remplir le dossier de candidature, remettre les preuves et pièces jointes et être en ordre avec les critères obligatoires. Pour le remplissage du dossier il est impératif de consulter le vadémécum qui est le document de référence. Il a pour objectif de préciser l'interprétation des critères du label Cuisine Centrale Good Food ainsi que de proposer des conseils pratiques d'application des critères en vue de faciliter l'obtention du label.

Pour vous aider dans le remplissage du dossier un accompagnement vous est offert. Pour cela il suffit de faire la demande en remplissant ce formulaire (.docx).

Contrôle

Afin de garantir la qualité du label et la conformité de celui-ci, la cantine doit être contrôlée plusieurs fois par an par un organisme de contrôle indépendant. 

  • Si la cuisine centrale livre moins de 5000 repas par jour, 2 contrôles par an seront réalisés.
  • Si la cuisine centrale livre plus de 5000 repas par jour, maximum 3 contrôles par an seront réalisés.
    Le premier contrôle sera programmé. Les autres contrôles seront annoncés la veille du contrôle.

Coût

Les contrôles seront effectués par un organisme désigné par Bruxelles Environnement par appel d'offres. Les contrôles seront facturés à la société de catering par cet organisme et seront à payer directement à cet organisme.  Le prix dépend du nombre d'heures nécessaires à l’organisme pour effectuer l'inspection et dépend de la taille de la cuisine et de sa complexité. A titre indicatif, le cout du contrôle est actuellement estimé entre 1000 euros pour le premier contrôle et 500 euros pour les suivants. Le prix peut varier en fonction du marché et du temps de travail estimé. 

Durée de validité du label

Le label est valable pour une durée de 3 ans. Pour le prolonger, il faut réintroduire un dossier de candidature avant la fin de ces 3 ans.

Date de mise à jour: 19/05/2021