Vous êtes ici

Travaux de rénovation (éducation)

Des émanations de COV peuvent se produire pendant des travaux de rénovation ou de construction. Ils sont émis par tous types de matériaux : produits de construction, d’ameublement, d’entretien, etc. Si le bâtiment date d’avant les années 1970, les murs, portes, châssis, boiseries, rampes d’escalier, peuvent contenir de la peinture à base de plomb. En cas d’ingestion(par d’éventuelles écailles désagrégées), elle a des effets toxiques sur le système nerveux et peut provoquer maux de ventre, nausée, anémie, diminution des capacités cognitives et saturnisme. En outre, certains matériaux peuvent encore contenir de l’amiante, par exemple au niveau de flocages, de calorifuges de tuyaux ou boilers, de l’isolation thermique des conduites d’eau chaude, de l’isolant de plancher, de faux-plafond, ou encore d’anciens tableaux de classe…

Il est donc préférable de planifier la rénovation et l’installation de mobilier pendant des périodes de non-occupation ou de congés, bien avant la reprise des cours. Avant les travaux, veillez à vider la pièce car certains COV peuvent s’accumuler (notamment dans les textiles)

Choix des matériaux

Opter pour des matériaux de construction et du mobilier éco-labellisé, à faible taux d’émission de COV. Privilégier les peintures ou vernis à base d’eau (plutôt que de solvants). Utiliser une colle sans formaldéhyde ou clouer, visser pour éviter le plus les colles.

Date de mise à jour: 28/06/2019