Vous êtes ici

Le projet Scol’AIR CO2

Prêt de capteurs CO2

Afin de pouvoir davantage sensibiliser les enseignants et leurs élèves à la problématique de la pollution intérieure et leur fournir un outil d’action, nous prêtons des appareils de mesure de CO2 aux enseignants. Ces appareils ont un intérêt indiscutable puisque le problème majeur relevé dans les classes est le manque de renouvellement d’air, et donc des taux de dioxyde de carbone souvent beaucoup trop élevés.

Le CO2 est un gaz émis par la respiration des personnes présentes : plus la concentration en CO2 est élevée, plus l’air est confiné. Un taux de CO2 élevé est généralement corrélé avec une concentration en polluants plus importante. Il est également le reflet des conditions d’aération de la pièce : perméabilité du local à l’air, présence éventuelle d’un système de ventilation, ouverture des fenêtres. De plus, un taux de CO2 élevé a un impact direct sur les performances des élèves. La baisse de capacité de concentration apparait dès que le niveau de CO2 est supérieur à 1000ppm.

L’utilisation d’un capteur de CO2 permet de sensibiliser l’enseignant et ses élèves à l’importance d’aérer régulièrement. En outre, elle permet de mettre en place une stratégie d’aération adaptée à la situation réelle de la classe.

Cet équipement ne doit pas rester en permanence dans la classe puisqu’une fois que l’enseignant aura compris à quelle fréquence il doit aérer la pièce pour maintenir des taux de CO2 acceptables, il pourra passer l’appareil à un collègue qui réitérera les mêmes mesures dans sa classe. L’appareil pourra ainsi tourner au sein des écoles.

L’intérêt d’avoir des capteurs CO2 dans les classes est d’autant plus important actuellement, en période de pandémie due au Covid-19, que l’on demande une aération accrue des lieux confinés et un maintien du taux de CO2 relativement bas (inférieur à 800 ppm idéalement).

Date de mise à jour: 04/05/2021
Contact: