Vous êtes ici

Aération et ventilation naturelle

Une ventilation régulière est une condition indispensable pour maintenir une ambiance intérieure saine, dans un espace généralement clos.

L'activité humaine (lessiver, nettoyer, cuisiner, transpirer,…) produit de la vapeur d'eau qui doit être évacuée pour éviter des problèmes de condensation et de moisissures. Il est donc important de renouveler l’air de son logement et d’apporter de l’air frais extérieur pour éviter les troubles physiques. Les activités humaines peuvent aussi être source d’odeurs, mais évitez les Parfums et désodorisants qui contiennent des composés organiques volatiles. Ils sont à éviter, surtout dans la chambre à coucher. Nettoyez et aérez plutôt que de parfumer !

Aération naturelle ou mécanique

La ventilation consiste à apporter de l’air frais et évacuer l’air humide et vicié d’une pièce de façon permanente. Des dispositifs sont spécialement prévus à cet effet, pour assurer un renouvellement de l’air permanent mais réglable. Il existe différents systèmes de ventilation.

L’aération d’un espace est non permanente et consiste à ouvrir les portes ou fenêtres, c’est la méthode la plus simple mais pas toujours la plus efficace. En effet, l’air est souvent renouvelé plus que nécessaire (5 à 40 fois plus), mais l’effet du renouvellement disparaît assez rapidement, en fonction de la situation et du degré de pollution de l’air intérieur. Veillez à ouvrir la fenêtre au moins deux fois par jour pendant 15 minutes. Etant donné que la quantité d’air à renouveler dans une pièce dépend du nombre de personnes présentes, l'aération ne garantit pas toujours un renouvellement efficace de l'air. Elles peuvent d'ailleurs provoquer des courants d'air et sont une source de pertes de chaleur inutile. La manière la plus recommandée pour renouveler l’air est la ventilation contrôlée.

La fréquence nécessaire pour le renouvellement de l’air dépend d’un certain nombre de facteurs. Les plus importants sont :

  • Le taux d’occupation de la pièce
  • La nature des activités
  • La quantité et la nature de la pollution (provenant aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur)
  • L’environnement extérieur
  • L'entretien hygiénique

Théoriquement, un renouvellement de l'air de 3.6 m³/h et par m² de superficie de plancher est nécessaire pour garantir une qualité de l'air acceptable. En pratique, il est difficile d'atteindre un tel débit de ventilation. Il est donc préférable que la ventilation ou aération soit la plus efficace possible.

Date de mise à jour: 10/10/2019