Un nouveau Molenbeek coule dans le Kattebroek et le parc Roi Baudouin

07/07/2015

Le retour à un parcours naturel du Molenbeek au travers du parc Roi Baudouin et du Kattebroek s’inscrit dans la dynamique d’une politique globale régionale de gestion de l’eau (Maillage Bleu) puisqu’il fait la synthèse entre la valorisation écologique, paysagère, récréative et la gestion pure avec, entre autres, la création d’une zone de débordement évitant les inondations en cas de fortes pluies.

Le Molenbeek prend sa source en Flandre, à l’ouest de la Région de Bruxelles-Capitale, longe la limite entre les deux régions où il passe d’un territoire à l’autre, avant de disparaître dans le système d’égouttage.

 

Valeur écologique et paysagère

L’objectif le plus important de l’investissement réalisé sur le Molenbeek était de séparer l’eau propre de l’égout et de la laisser s’écouler dans un nouveau lit, en renaturant la vallée du Molenbeek et en garantissant la continuité du cours d’eau dans la partie bruxelloise.

Les attentes ont été réalisées, avec, en tout, 600 m de cours d’eau remis à ciel ouvert et la restauration d’un paysage de vallée humide. Le développement écologique de deux zones vertes à haut potentiel écologique, le Kattebroek et le Parc Roi Baudouin phase 1 classé en zone « Natura 2000 » fait également partie de cet investissement.

De plus, le projet s’inscrit dans une perspective qui va bien au-delà du « local », puisqu’il est question à terme d’alimenter le ruisseau avec de l’eau en provenance de la Région flamande, de lui permettre de récolter les eaux de voiries locales épurées etc.

ScaldWIN

Les fonds nécessaires à ces réalisations proviennent du projet ScaldWIN qui promeut l’amélioration de la qualité de l’eau par la restauration écologique et donc la réhabilitation des espaces verts. Les partenariats nécessaires à ces travaux ont ainsi été facilités et accélérés grâce à la dynamique et au financement européen Interreg IVB NWE.

Les perspectives

Ce vaste projet constitue un pas important vers l’éventuelle future connexion du Molenbeek amont au Domaine Royal et au canal maritime Bruxelles-Escaut, qui permettrait durablement de décharger le réseau de collecte et d’épuration. Ces aménagements jouent donc pleinement leur rôle dans la lutte contre les inondations et la gestion durable de l’eau.

En parallèle, d’autres orientations, non définies actuellement, seront programmées dans les prochaines années dans le reste du parc Roi Baudouin, qui a récemment fait l’objet d’une rénovation approfondie (jonction entre les phases 1 et 2, curage étang, nouvelle plaine de jeux…).

Le parc Roi Baudouin et le Molenbeek seront ainsi prêts pour les défis démographiques auxquels Bruxelles devra faire face dans les années à venir.   

Plus d’info

Date de mise à jour: 14/07/2015