Votre salle de spectacle : des conditions de sécurité simplifiées (professionnels)

06/05/2020

Bonne nouvelle : un nouvel arrêté entre en application le 24 mai.  Il assouplit et simplifie l’application des conditions de sécurité sur le terrain tout en garantissant un niveau de sécurité équivalent.

Pourquoi du changement ?

La consultation du SIAMU, autorité en charge de la sécurité, et de nombreux représentants du secteur événementiel a mis en évidence le caractère obsolète et rigide des conditions de sécurité applicables aux salles de spectacle, de fêtes, de concert, de cinémas, de théâtre ou même de chapiteaux.

Ces conditions ne tenaient en effet pas compte de nouveaux types de prestations scéniques ni du caractère de plus en plus modulaire des salles de spectacles, laissant peu de marge à l’innovation.

Ce qui change

Les changements concernent principalement des normes de sécurité adaptées à la réalité des salles de spectacle.

  • Un « responsable sécurité » désigné pour la salle doit assurer la sécurité du public par le respect de mesures simples (ex. : vérification de la fonctionnalité des portes de secours avant toute activité). Il devra être présent lors de chaque représentation ouverte au public.
  • Les normes de sécurité incendie adaptées concernent : les voies d’accès pour les véhicules de secours, le matériel de lutte contre l’incendie, le compartimentage au feu, la résistance au feu des décors et tentures, les caractéristiques des issues de secours, la tenue d’un registre de sécurité, etc…
  • Des normes adaptées fixent une capacité d’accueil maximale de la salle et l’agencement des places assises au sol ou en gradins.
  • De bonnes pratiques en matière de mobilité, de bruits et de vibrations sont rappelées. Elles visent à une bonne cohabitation avec le voisinage.

L’autorité compétente peut accorder des dérogations partielles aux conditions à respecter dans certains cas, plus particulièrement pour des raisons impérieuses de structure du bâtiment (ex. : bâtiment classé au patrimoine) ou de gestion (ex. : salles avec gradins rétractables). Ces dérogations sont possibles uniquement si une étude prouve l’absence d’augmentation du risque et si le  SIAMU remet un avis favorable.

Pour vous aider

Consultez notre guide exploitant des salles de spectacles qui sera mis à jour pour fin mai. Il vous explique concrètement les conditions que vous devez respecter pour exploiter votre installation et vous aide ainsi à les respecter. 

Date de mise à jour: 15/05/2020