Votre bâtiment tertiaire plus « smart » en 2025

07/06/2022

Vous êtes responsable des installations ou de la gérance technique d’un bâtiment tertiaire ? Il y a du nouveau! Pour le 1er janvier 2025, vous aurez l’obligation de prévoir un système d’automatisation et de contrôle du bâtiment (SACB). On appelle cela aussi un système de gestion technique centralisée (GTC). Objectif : réaliser des économies de la consommation énergétique totale des bâtiments et assurer un environnement sain.

Qui est concerné ?

Cette nouvelle exigence bruxelloise, qui transpose une directive européenne, s’applique aux constructions majoritairement non-résidentielles neuves, mais également existantes dans lesquels aucune modification au niveau du chauffage ou de la climatisation n’a été opérée. Dans ces cas de figure, la somme des puissances des chaudières et/ou des pompes à chaleur et/ou des systèmes de climatisation atteint une puissance de 290 kW ou plus.

Qu’est-ce que c’est ?

Le terme « système d'automatisation et de contrôle du bâtiment » (SACB) fait référence aux systèmes centralisés qui surveillent, contrôlent et enregistrent les services (chauffage, refroidissement, éclairage, etc.) dans le bâtiment. Ils sont un moyen pour éviter les dérives des installations techniques et des pannes. Une façon de permettre des économies d’énergie et de maintenir un environnement plus sain lorsqu’un suivi adéquat est assuré.

Les installations pouvant être contrôlées par un système SACB sont les :

  • Les systèmes mécaniques, électriques ;
  • Les chauffage, ventilation et climatisation (HVAC) ;
  • Le contrôle d’éclairage ;
  • Les sécurité et surveillance ;
  • Les alarmes ;
  • Les ascenseurs.

Qu’est-ce que cela permet et quels sont les avantages ?

  1. Suivre, enregistrer et analyser en continu la consommation énergétique pour l’ajuster aux besoins.
  2. Déterminer l’efficacité énergétique du bâtiment par rapport à des valeurs de référence. C’est également un bon moyen pour détecter les pertes d’efficacité des systèmes techniques.
  3. Permettre la communication, et la potentielle inter-opérabilité, avec l’ensemble des systèmes techniques du bâtiment et d’autres appareils connectés.

Quelles fonctionnalités intégrer ?

Votre SACB doit comprendre :

La gestion centralisée des points de consigne de la régulation et des temps de fonctionnement du système de chauffage. Dans certains cas, ces mêmes critères peuvent se combiner au système de ventilation en fonction des horaires d’occupation, ou de non-occupation, des locaux.

La gestion centralisée des alarmes, des défauts détectés et des fonctions de diagnostic de ces défauts. Mais aussi, des outils de mesure et d’analyse du climat intérieur, de la consommation d’énergie et des tendances.

Contact

  • Posez vos questions à un Facilitateur Bâtiment Durable
  • Tel. : 0800 85 775
  • Courriel
Date de mise à jour: 07/06/2022