Une vision régionale pour l’installation des bornes de recharge pour véhicules électriques à Bruxelles 

06/07/2020

A Bruxelles, le secteur du transport est une source significative de pollution de l’air et de gaz à effet de serre. Plusieurs mesures ont été prises pour réduire cette pollution et rendre notre ville plus vivable, comme le plan de mobilité « Good Move » qui encourage le report modal et la Zone de Basses Emissions (LEZ) qui traduit la volonté du Gouvernement bruxellois de sortir du diesel au plus tard pour 2030, et de l'essence et du LPG au plus tard pour 2035.

Cela implique de mettre en place des alternatives, comme le développement d’une offre de recharge de véhicules électriques, accessible à tous.

11.000 bornes de recharge à Bruxelles en 2035

La vision de déploiement de l’infrastructure de recharge pour véhicules électriques a été développée par Bruxelles Environnement en collaboration avec Bruxelles Mobilité, Sibelga et Brugel.

Adopté la semaine passée par le Gouvernement régional, le document fixe des balises claires pour un développement accéléré du réseau de bornes de recharge tant en voirie qu’hors voirie. Il identifie les besoins des différents acteurs présents à Bruxelles et prévoit le déploiement homogène d’un réseau de bornes de recharge sur le territoire, de façon à rendre possible l’utilisation d’un véhicule électrique, y compris pour les publics n’ayant pas accès à un emplacement de stationnement privé.

Alimenté en électricité verte, le réseau sera financé par ses utilisateurs et non par l’ensemble des Bruxellois. 11.000 bornes de recharge seront installées à l’horizon 2035 pour répondre aux besoins de tous, riverains, navetteurs et visiteurs. Celles-ci ne seront toutefois pas toutes installées sur la voie publique : des bornes seront aussi placées en dehors de la voirie et rendues accessibles au public (par exemple dans les parkings publics, ou de supermarchés).

Date de mise à jour: 16/07/2020