Un guide pour informer les écoles sur la qualité de l’air intérieur (éducation)

21/05/2019

Bruxelles Environnement vient de développer « Scol’Air », un guide informatif sur la qualité de l’air intérieur destiné aux directions d’écoles, aux professeurs et aux médecins scolaires.
Particules fines, black carbon ou dioxyde d’azote : les polluants qui influencent la qualité de l’air extérieur ont occupé une place de première importance ces cinq dernières années dans les agendas citoyens (via Bruxsel’Air notamment) médiatiques (dieselgate,…) et politiques (LEZ, arrêté pic de pollution, cartographie du black carbon,…).
Très peu d’attention a été portée à la qualité de l’air de nos intérieurs. Pourtant, nous passons plus de 80% de notre temps à l’intérieur ! Et dans certains cas, l’air intérieur peut être davantage pollué que l’air extérieur.

Trois types de polluants affectent la qualité de l’air de nos intérieurs :

  • Les polluants chimiques comme les composés organiques volatils ou le plomb.
  • Les polluants biologiques comme les moisissures, les acariens ou les bactéries.
  • Les polluants physiques comme les particules fines.

Au même titre que les habitudes alimentaires ou le mode de vie, la qualité de l’air intérieur joue un rôle non négligeable dans les pathologies de type allergique comme les rhinites, l’asthme ou l’eczéma. Les enfants y sont particulièrement sensibles parce qu’ils respirent un plus grand volume d’air que l’adulte comparativement à leur poids et que leurs systèmes nerveux et respiratoires ne sont pas encore matures.

Rappelons que la Cellule Régionale d’Intervention en Pollution Intérieure (CRIPI) réalise des analyses dans les logements à la demande des médecins depuis vingt ans. Etant donné le nombre élevé d’interventions de la CRIPI pour des enfants en bas âge, le service a étendu il y a quelques années ses activités à l’étude de la qualité de l’air dans les milieux d’accueil de la petite enfance et les écoles maternelles. Dans une école où l’air n’est pas sain, les élèves et le personnel peuvent ressentir une diminution de la concentration, du confort et des performances.

C’est dans ce contexte que Bruxelles Environnement à élaborer un guide relatif à la qualité de l’air intérieur qui s’adresse à toutes les directions, tout le personnel et tous les médecins scolaires des écoles bruxelloises. Le guide « Scol’Air » fournit une check-list simple à compléter et une série de recommandations à mettre en œuvre pour améliorer la qualité de l’air intérieur dans les classes, réfectoires et autres salles scolaires. Un courrier informant de l’existence de ce guide et de la possibilité d’obtenir gratuitement un « Climi » (petit instrument de mesure du CO2) sera envoyé à toutes les directions scolaires bruxelloises.

La question de la qualité de l’air extérieur ne doit pas occulter celle de la qualité de l’air intérieur. Ce guide est une première étape vers une plus large diffusion de l’information.

Date de mise à jour: 21/05/2019