Un champignon infectieux sur des châtaigniers : 150 arbres vont être abattus

26/03/2015
chancre

A Jette et Wemel, la découverte du champignon Cryphonectria parasitica contraint à l’abattage de 150 châtaigniers.

L’alignement de châtaigniers de l’avenue de l’Arbre Ballon est en danger : le champignon pathogène Cryphonectria parasitica y a été formellement identifié par le laboratoire du Centre de Recherches Agronomiques de Gembloux en décembre 2014.

Il s’agirait de la 1ère identification formelle en Belgique de ce champignon, vecteur de la maladie du chancre du châtaignier. L’infection s’est disséminée de manière considérable lors de la dernière saison de végétation sur 104 châtaigniers de l’alignement qui en compte 150 en tout.

Le 25 février 2015, Bruxelles environnement a organisé une réunion de coordination et de concertation sur le traitement préconisé. L’analyse scientifique et technique est sans appel : l’abattage de l’ensemble de l’alignement est indispensable avant le début du printemps, période propice aux conditions de dissémination des spores.

Des mesures particulières de précaution vont être prises pendant l’opération : enlèvement du bois mort au sol, transport du bois par camions bâchés, incinération immédiate, dessouchages, désinfection des outils et des vêtements utilisés.

Étant donné la zone d’infection très limitée, les châtaigniers présentant les symptômes du Cryphonectria parasitica dans un rayon de 5 kilomètres autour de l’unique foyer connu à ce jour seront également éliminés.

Le Cryphonectria parasitica s’attaque spécifiquement aux châtaigniers (genre Castanea) et provoque généralement 100% de mortalité sur les arbres touchés. Il pénètre par des blessures ou anfractuosités de l’écorce et provoque une nécrose. Les symptômes sont :

  • Fissuration longitudinale de l’écorce ;
  • Chancre (pied, tronc ou en hauteur) ;
  • « pustules » oranges sur l’écorce ;
  • Déficit de croissance (nécrose cambiale) ;
  • Dessèchement du houppier (la couronne de l’arbre) ;
  • Nombreux rejets au niveau de l’attaque.
  • Flétrissement des feuilles.

Photo chancreImage d'un chancrePhoto chancre

(Images prises par Arboriconseil SARL)

Date de mise à jour: 26/03/2015