Vous êtes ici

Sacs plastiques : oui, on peut emballer autrement

04/05/2018

Dès le 1er septembre 2018, la Région de Bruxelles-Capitale franchit une deuxième étape dans la réduction des déchets plastiques.

En 2017, la Région avait instauré une interdiction générale  sur les sacs de caisse en plastique à usage unique. C’était une première étape vers la réduction des quantités de plastique qui polluent notre environnement. En 2018, nous allons encore une étape plus loin : dès le 1er septembre 2018, tous les sacs en plastique légers seront interdits.

 

Quels sacs ?

Tous les sacs en plastique légers (< 50 microns): sacs de caisse en plastique (pour emporter ses achats) et sacs à vrac en plastique (emballage primaire de produits tels que des fruits et légumes, des accessoires, des produits de bricolage et d’entretien, etc.).

Autrement dit, les sacs plastiques d’une épaisseur de plus 50 microns restent autorisés.

Des exceptions existent pour les fruits, les légumes et les produits liquides, humides, lesquels peuvent être vendus dans des sacs biosourcés.

Pourquoi une telle interdiction ?

Améliorer notre environnement en réduisant la montagne de déchets. En effet, la production de ces sacs consomme beaucoup de ressources naturelles et d’énergie. Et après utilisation, ils finissent souvent à la poubelle, puis brûlés à l’incinérateur, la matière première est alors gaspillée. Ou se retrouvent dans la nature et dans les océans. Inversons la tendance en incitant les Bruxellois à adopter le bon geste et à prévoir leurs sacs réutilisables pour réaliser leurs courses !

Quels sont les commerces concernés ?

Tous les commerces à Bruxelles proposant à leurs clients des produits en vrac : marchés, épiceries, supermarchés, drogueries, bijouteries, quincailleries, pharmacies etc.

Les produits vendus en vrac peuvent être divers et variés et concernent les produits alimentaires (légumes, fruits, céréales, etc.) mais également les bijoux, le matériel de bricolage, les produits de beauté, etc.

L’interdiction vaut également pour les vendeurs sur les marchés et les autres vendeurs ambulants.

Bruxelles Environnement vous informe et vous accompagne

Ainsi, dès le mois de mai,  Bruxelles Environnement lance une première phase de communication destinée aux professionnels du secteur. Les commerces recevront au mois de juin des outils à afficher pour informer leurs clients (autocollant, affiche et dépliant d’information). Ensuite, une grande campagne de communication est planifiée aux mois d’août et de septembre pour informer tous les Bruxellois sur l’interdiction de tous les sacs plastiques à usage unique de moins de 50 microns.

Sur le site web de Bruxelles Environnement, vous trouverez une foire aux questions qui fait le point, notamment sur les exceptions existantes, sur les alternatives au sac plastique, etc. Cette foire aux questions est en cours de construction et sera actualisée au fur et à mesure. Nous vous invitons dès lors à la consulter régulièrement.

 Un petit schéma pour résumer le calendrier légal des interdictions:

Plus d'infos : 

Date de mise à jour: 07/06/2018