Nourrir les oiseaux ? Oui, mais les nourrir malin… !

29/11/2016
Mésange bleue

Ca y est, le froid s'est installé chez nous, et bon nombre d’entre vous avez déjà repris le nourrissage des oiseaux dans votre jardin.

C'est une bonne chose pour les petits passereaux migrateurs qui peuvent ainsi bénéficier d'une source d'énergie supplémentaire lorsqu'ils font étape chez nous avant de repartir vers le sud. Ça l’est également pour ceux qui passent l’hiver en Belgique.

Alors voici quelques règles pratiques à respecter :

  • Ne nourrissez pas les animaux sauvages dans les parcs publics mais uniquement dans votre jardin.
  • Dans votre jardin, utilisez une tablette de nourrissage qui soit accessible uniquement aux petits passereaux et non aux perruches, aux chats errants, aux rats ou aux renards (pas au sol, donc et prévu d’un grillage).
  • Donnez de préférence des graines pour oiseaux disponibles dans le commerce. Ne donnez surtout pas des restes de repas.
  • Prévoyez un petit récipient pour l'eau.
  • Donnez une petite quantité, identique, de nourriture tous les jours. N’interrompez pas le nourrissage pendant l’hiver car les oiseaux deviendront vite dépendants de votre approvisionnement.
  • Par contre, cessez tout nourrissage vers le 1er avril. Les oiseaux ne doivent pas devenir dépendants du nourrissage pendant la période de couvaison. L’idéal est de réduire petit-à-petit la quantité de graines jusqu’à cesser l’approvisionnement.
Date de mise à jour: 29/11/2016