My Brussels Wildlife : découvrez les clichés gagnants !

20/05/2020
Visuel présentation concours : My Brussels Wildlife

Vous avez été nombreux à nous envoyer vos photos de notre faune, « prise sur le fait » dans vos jardins ou en plein survol de notre belle région. Et pour cela, Bruxelles Environnement vous remercie chaleureusement et salue votre enthousiasme pour ce concours. La Minute sauvage, alias Thomas, a pris la lourde tâche de vous départager et voici le verdict du jury !

  • HÉLÈNE LECOCQ à Forest

Ombre d'un oiseau / Schaduw van een vogel

Le mot de la photographe :

Hélène : « Une petite boule de plumes super rigolote qui venait de chanter à tue-tête et avait attiré mon attention. »

Le mot du jury :

Thomas : « J’ai sélectionné cette photo pour son aspect artistique, et en particulier pour le contre-jour qui est très bien maitrisé et rend la photo assez originale. »

 

  • ALAIN GILLOT à Woluwé-Saint-Lambert

Tétraganathe / Strekspin

Le mot du photographe :

Alain : « Il y a un massif de Populages des marais au bord d'un étang et plusieurs Tétragnathes étaient sur leur toile ou en train de la tisser. Pour l'une d'entre elles, je suis parvenu, avec beaucoup de précautions (car ils sont fragiles et leurs toiles aussi), à mettre l'araignée devant une fleur de populage. La lumière rasante met de l'éclat dans les pattes... C'est quand même joli, une araignée! »

Le mot du jury :

Thomas : « J’ai sélectionné ce cliché pour sa composition et l'originalité du sujet observé. Il s’agit d’une très belle photo qui met en avant une araignée, un animal rarement apprécié, mais qui pourtant révèle toute sa beauté dès lors que l'on s'y attarde. »

 

  • VIRGINIA AMATE dans le Quartier Européen

Geai chantant / Zingende Vlaamse gaai

Le mot de la photographe :

Virginia : « Geai chante près du Parlement européen. »

Le mot du jury :

Thomas : « Une photo que j’ai sélectionnée pour son contraste très bien réalisé, entre la ville et la nature, mais aussi, pour avoir réussi à être à une telle proximité du geai des chênes, qui n'est pas un oiseau facile à approcher. »

 

  • MANU THIBAUT à Auderghem

Epervier avec sa proie (merle) / Sperwer met zijn prooi (merel)

Le mot du photographe :

Manu : « Une voisine m'interpelle : « Vite vite, viens voir ce qu'il y a dans ma cours arrière ! ». Le temps de prendre mon boitier et il était encore là : un épervier et sa proie (merle). »

Le mot du jury :

Thomas : « Un cliché sélectionné pour sa qualité technique et l'espèce mise en avant. En effet, malgré sa présence à Bruxelles, elle   n'est pas évidente à photographier, surtout en train de déplumer une proie. »

 

  • LIEN VANDAMME à Schaerbeek

Perruche / Parkiet

Le mot de la photographe :

Lien : « Cette perruche a construit son nid entre notre plafond et le toit et est donc une invitée régulière sur notre appuie de fenêtre (comme c'est le cas sur cette photo). Je l'ai appelée Patrick. »

Le mot du jury :

Thomas : « J’ai sélectionné cette photo bien évidemment pour son originalité et sa composition. On ressent bien la proximité avec l'être humain et l'expression de Patrick  la  perruche offre une lecture plutôt comique de la photo. »

À noter que la perruche est une espèce exotique envahissante à Bruxelles.

 

Bravo à tous les participants et un grand merci pour vos contributions ! 

Ce concours vous a plu ? N’hésitez pas à nous le dire en message privé sur notre page Facebook et nous ne manquerons pas d’en concocter un autre ! 

Logo Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux

Logo La Minute Sauvage

 

Date de mise à jour: 20/05/2020