Matériaux de construction : bientôt une nouvelle méthode pour mesurer le réemploi (professionnels)

05/04/2022

Grâce à sa prolongation jusqu’en 2023, le programme Interreg NWE - FCRBE, pour Facilitating the Circulation of Reclaimed Building Elements, ouvre un nouveau chantier : le développement d’une méthode de calcul pour le réemploi dans la construction. De quoi activer un bel effet de levier à l’heure de la mise en œuvre du plan européen de relance.

Des ressources largement sous-utilisées

Aujourd’hui, à peine 1% des éléments de construction sont réemployés en Europe du Nord-ouest. Bien qu’un grand nombre d’éléments soient techniquement réutilisables, ils finissent souvent par être recyclés, incinérés ou tout simplement éliminés. L’impact environnemental est élevé, sans parler de la perte de valeur économique nette ! Pourtant, moyennant quelques choix stratégiques, il est tout à fait possible d’intégrer des lots de matériaux de réemploi dans un projet, quel que soit le type de marché, privé ou public.

Augmenter la part du réemploi

C’est pour faciliter la circulation d’éléments de construction de réemploi que l’association bruxelloise Rotor pilote, depuis janvier 2019, le projet européen inter-régional FCRBE, en collaboration avec sept partenaires de cinq pays, dont Bruxelles Environnement, le CSTC et la Confédération Construction en Belgique

Outre la volonté d’améliorer la visibilité du secteur du réemploi dans la construction, les partenaires de FCRBE travaillent au développement de méthodes et d’outils pour récupérer (avant démolition) les matériaux présentant un potentiel de réemploi et, pour les intégrer dans les projets de construction. S’inspirant de nombreux exemples pionniers, le manuel qu’ils ont publié expose des pistes concrètes pour prendre en compte le réemploi à chaque étape d’un projet, depuis la formulation initiale des ambitions jusqu’au suivi de chantier.

Marchés publics

Car, au-delà de la volonté de soutenir théoriquement le réemploi, encore faut-il que les donneurs d’ordre en aient les moyens en pratique. Comment définir des critères et formuler des ambitions ? Où trouver des matériaux ? Comment s’assurer de leur qualité ? Comment rédiger des clauses appropriées ? 

La méthode ‘Objectifs de réemploi’ va permettre aux promoteurs immobiliers, maîtres d'ouvrage et décideurs politiques de savoir comment fixer, mesurer et rendre compte des objectifs de réemploi dans les appels d'offres publics et la mise en œuvre des projets. Attendu pour 2023, ce dispositif va indéniablement contribuer à l’objectif ambitieux que se sont fixé les partenaires de FCRBE : augmenter de 50% le volume de matériaux de construction de réemploi en circulation d’ici 2032. 

Date de mise à jour: 05/04/2022