Le réemploi dans le secteur de la construction, plus pertinent que jamais dans un contexte de crise sanitaire

10/11/2020

Plusieurs experts rencontrés par la Plateforme des Acteurs pour le Réemploi d’Eléments de Construction dressent un constat : la fragilité de notre système économique linéaire actuel. Et si cette crise sanitaire était une opportunité pour étendre les pratiques circulaires ?

« Tout est inter-relié. Il devient impossible d’envisager une économie résiliente sans prendre en compte les interconnections planétaires, pour l’approvisionnement d’objets aussi simples que des masques, et encore plus en ce qui concerne les ressources bio-capacitaires limitées. » (Emmanuel Mossay, Ecores)

Considérer ces difficultés mène vers une meilleure résilience et une anticipation sur les crises futures, surtout dans le secteur de la construction particulièrement vorace en énergie et matières premières !

Et si le secteur de la construction était le secteur clé pour cette transition ?

Son impact économique, social et environnemental important fait de ce secteur un secteur à fort potentiel d’amélioration. « On dit que « quand la construction va, tout va », alors osons dire « quand la construction se transforme, tout se transforme » ! » (Romain Poulles, Conseil Supérieur de la Construction durable).

« Aujourd’hui, dans le quinzième pays le plus riche au monde, nous disposons des connaissances et des technologies permettant d’innover et éco-designer les infrastructures afin qu’elles répondent à ces multiples défis de l’indispensable transition.» (Emmanuel Mossay, Ecores)

Le réemploi d’éléments de construction et l’optimisation du flux local de matériaux représentent des opportunités en termes de transition économique, environnemental et social pour le secteur.

Mais qu’est-ce que le réemploi et que représente-t-il pour le secteur de la construction ?

Le réemploi est part prédominante des ambitions gouvernementales vers la construction circulaire car il permet d’augmenter la durée de vie des matériaux tout en évitant la production de déchets. Cependant cela implique de l’anticipation en logistique et un travail en amont et en aval pour les acteurs.

Les initiatives fleurissent, les projets s’intensifient et qui de mieux placé pour en parler que les acteurs du réemploi d’éléments de construction eux-mêmes !

Depuis sa création en 2017, la Plateforme des Acteurs pour le Réemploi des Eléments de Construction rassemble les différentes parties prenantes de ces projets et promeut leurs activités dans le réemploi dans le secteur à Bruxelles sur son site Web, via sa Newsletter et traite des problématiques liées à cette thématique lors de workshops.

Cette plateforme est une action coordonnée par la Confédération Construction Bruxelles Capitale dans le cadre du Programme Régional d’Économie Circulaire (PREC, mesure RD15), bénéficie du soutien de la Région de Bruxelles-Capitale et est co-financé par le programme Interreg North-West Europe (FCRBE).

Quels outils d’aide au réemploi ? Quelles initiatives inspirantes pour votre démarche ?

  • Les manuels FCRBE qui encouragent et aident les acteurs du secteur à se lancer dans le réemploi.
  • Des plateformes d’échanges de matériaux entre professionnels et particuliers voient le jour, dont Cornermat de Retrival, Werflink et Brut de Rotor. Opalis, l’annuaire des revendeurs de matériaux de réemploi, cartographie ceux-ci à travers l’Europe.
  • D’autres outils comme le Facilitateur Batiment Durable et des projets pilotes comme ceux du CPDB et les lauréats de BeCircular peuvent vous aider dans votre démarche et inspirer vos prochaines initiatives.

« La crise actuelle rend l’économie circulaire encore plus pertinente que jamais, car elle recèle un nombre important de réponses économiquement attractives et pertinentes. » (Romain Poulles)

Auteur de l’article : Confédération Construction Bruxelles-Capitale

Date de mise à jour: 10/11/2020