La mise en assec : un acte de gestion indispensable pour la bonne santé des étangs

23/11/2015

Comme chaque hiver, une série d’étangs régionaux, gérés par Bruxelles Environnement, seront vidangés et maintenus en assec pendant quelques mois. Les opérations ont débuté fin octobre.

Les étangs, importants pour la biodiversité

Un étang est un plan d’eau généralement créé artificiellement par la construction d’une digue. Plusieurs aménagements permettent le maintien et le contrôle des niveaux d’eau (ouvrages d’évacuation). Chaque étang abrite une forte biodiversité avec un étagement de la végétation et la présence d’une faune associée (insectes, amphibiens, avifaune…). Il peut également servir d’escale pour les oiseaux migrateurs.

Bien gérées, ces zones humides constituent un écosystème de grand intérêt pour la conservation du patrimoine naturel.

Comment les étangs sont-ils entretenus ?

L’entretien des étangs passe par la réalisation de mises en assec régulières, qui consistent à abaisser partiellement ou totalement le niveau d’eau. Les poissons excédentaires, s’il y en a, sont retirés afin de maintenir un milieu favorable pour les plantes d’eau  et les amphibiens – batraciens (grenouilles, crapauds, salamandres, tritons, etc.).

Après la vidange, qui se fait à une période qui n’est pas défavorable pour les poissons et les jeunes batraciens hivernants, l’étang est laissé sans eau durant l’hiver. Le remplissage se fait au printemps.

Cet assèchement temporaire permet de réduire l’envasement (minéralisation des vases chargées en matières organiques) et de contrôler le développement des plantes aquatiques, ou encore d’éliminer des espèces invasives végétales et animales.

C’est aussi l’occasion, selon les besoins, de faire différents travaux : curage pour limiter les risques d’eutrophisation (richesse en éléments nutritifs), réparation des digues, nettoyage des ouvrages hydrauliques, colmatage des éventuelles fuites, élagages…

Programme de mise en assec

Les prochaines vidanges d’étangs et différentes opérations de réhabilitation du milieu et de maintenance des ouvrages hydrauliques seront réalisées dans les sites suivants   : 

  • Bergoje (rue J. Bassem   à Auderghem) : entretien des ouvrages.
  • Terlinden (rue des Bégonias à Watermael-Boitsfort) : simplification des ouvrages.
  • Clos des Chênes (forêt de Soignes à Watermael-Boitsfort) :  entretien des ouvrages.
  • Parc Roi Baudouin 1 (rue Bonaventure à Jette) : mise en assec suite à la présence estivale d’algues toxiques et diagnostic de l’étang suite aux baisses estivales du niveau d’eau. La naturalisation des berges pourrait être anticipée.
  • Sobieski (avenue J. Sobieski à Bruxelles) : dernières investigations préliminaires à la naturalisation des berges.
  • Petit étang du Val Duchesse (boulevard du Souverain à Auderghem) : prélèvement des poissons et remise en fonction des ouvrages.
  • Vivier de l’Abbaye de la Cambre (Avenue E. Duray, Ixelles) : états des lieux.
  • Tenreuken (Bld. Du Souverain, Auderghem) : repose d’un ponton et entretien du trop-plein.
Date de mise à jour: 24/11/2015
Contact: 

Secrétariat du département Eau (02/775 42 04) de 9h à 16h.