Découvrez les bonnes pratiques de l’agriculture urbaine durable dans le Benelux

16/01/2014

Cultiver pour se nourrir : une pratique qui réapparait dans les villes un peu partout dans le monde. Notre capitale n’échappe pas à cet engouement. C’est aussi la volonté de la Région d’encourager les Bruxellois à renouer avec une production alimentaire propre. Il s’agit d’une question de santé publique, mais aussi d’une pratique favorable à l’environnement.

Aujourd’hui, l’agriculture urbaine inclut aussi le jardinage qui s’inscrit dans une action sociale. On parle de jardins partagés, de jardins collectifs ou jardins communs, avec des objectifs associés à l’appropriation du territoire par les habitants et à l’amélioration du cadre de vie, à la solidarité, à l’initiative citoyenne.

L’un des autres avantages de l’autoproduction alimentaire est économique : il permet d’accéder à une nourriture de qualité, à bas prix. Le potentiel de création d’emplois n’est pas non plus à négliger.

Autant de raisons de publier une brochure sur le sujet qui s'adresse à tous les publics porteurs de projet partagé, qui sont inspirés et motivés par le jardinage : habitants, animateurs socio-culturels, mais aussi écoles, instituts...

Le document illustre quelques initiatives développées avec succès dans différentes villes du Benelux et fournit de bons conseils pour se mettre à l'ouvrage et récolter les fruits de son travail.

» Consultez la publication (.pdf)

Date de mise à jour: 09/11/2014