Vous êtes ici

Coupez le moteur, gardez le contact !

21/11/2018

La pollution de l’air est présente à Bruxelles et touche particulièrement les enfants. Une des sources : la circulation autour des écoles, quand les parents viennent conduire ou chercher leurs enfants. La première chose à faire pour les préserver ? Adapter vos habitudes de déplacements. Bruxelles Environnement met des kits de sensibilisation à disposition des écoles.

Les microparticules, le dioxyde d’azote et le black carbon sont les principaux polluants émis par les gaz d’échappement des voitures. Les enfants et les personnes âgées sont beaucoup plus fragiles à l’exposition de ces polluants que les adultes en bonne santé. C’est le système respiratoire qui est la première cible des polluants atmosphériques qui y pénètrent via l’air que nous respirons. Les effets peuvent aller d’affections temporaires (difficultés pour respirer) à des dysfonctionnements respiratoires permanents (déclenchement de crises d'asthme) ou maladies chroniques.

Mesure N°1

De tous les modes de transports, c’est dans l’habitacle d’une voiture qu’on est le plus exposé aux polluants. Permettre aux enfants de profiter d’une meilleure qualité de l’air dans l’école et ses alentours, c’est simple, mais ça passe par quelques changements d’habitudes. Primo : privilégier la marche à pied, le vélo, les transports publics pour se rendre à l’école, voire le covoiturage avec des voisins. Ou encore demander une « rue scolaire » interdite à la circulation automobile durant les heures d’entrées et de sorties d’école. Pour ça, l’école doit s’inscrire dans la démarche des « Plans de Déplacement Scolaires ».

Moteur coupé : sensibilisez !

Bruxelles Environnement met à disposition des écoles des affiches et des dépliants pour faire passer le message suivant : « Pour ma santé et mon environnement, éteins ton moteur quand tu me déposes à l’école ! » Plus de doutes, quand on sait que laisser son moteur tourner plus de 10 secondes consomme plus que le redémarrer. D’autant que le code de la route stipule que « les conducteurs doivent veiller à ne pas laisser le moteur en marche au point mort sauf en cas de nécessité ». L’infraction à cette règle est donc passible d’une amende…

Demandez gratuitement des affiches et des dépliants par mail ou au 02 775 75 75

Plus d’info : www.environnement.brussels    www.mobilite.brussels

Date de mise à jour: 21/11/2018