Vous êtes ici

Carte solaire : combien peut rapporter votre toiture ?

14/11/2018

Bruxelles Environnement publie la Carte solaire, un nouvel outil qui permet aux Bruxellois d’estimer le coût et les gains d’une installation photovoltaïque ! En entrant votre adresse sur http://cartesolaire.brussels, vous recevez gratuitement une estimation du potentiel solaire photovoltaïque et thermique de votre toit.

Comment ça marche ?

Après avoir tapé votre adresse, vous aurez accès à une représentation visuelle de votre toiture. Vous serez informé des zones de votre toit qui représentent un potentiel solaire, de la quantité de panneaux photovoltaïques nécessaires pour maximiser sa production et du coût de l’installation. Vous recevez également une estimation des gains que celle-ci peut engendrer, grâce à la vente des certificats verts pendant 10 ans d’une part et aux économies d’énergie d’autre part, sans oublier les gains environnementaux.

D’autres informations sont également disponibles, comme la liste des installateurs certifiés et le calcul des mensualités de remboursement en cas d’emprunt.  Rappelons que depuis 2017, le Prêt vert bruxellois est aussi éligible pour l’installation de panneaux photovoltaïques.

L’utilisateur peut aussi télécharger un rapport de simulation et contacter un installateur, qui viendra peaufiner davantage l’estimation. En effet, si la carte calcule bien l’impact global de l’ombrage sur un pan de toiture, le rôle de l’installateur est primordial afin de déterminer où placer les panneaux.

Quadrupler la production d’énergie renouvelable d’ici 2030

A Bruxelles, le photovoltaïque est la technologie qui représente le plus haut potentiel de production d’énergie verte. Cette Carte solaire est donc l’un des fers de lance de la politique de déploiement de l’énergie renouvelable en Région de Bruxelles-Capitale.

En 2030, la Région souhaite produire annuellement 184,68 GWh de son énergie à l’aide de panneaux photovoltaïques. En 2016, la production annuelle s’élevait à  42,67 GWh. Le défi est de taille, et la Région souhaite continuer sur sa lancée.

Date de mise à jour: 14/11/2018