Vous êtes ici

Bruxelles Environnement publie son premier atlas 'Bruit des transports'

26/09/2014

Cet atlas répertorie les résultats des études effectuées dans le cadre de la cartographie stratégique du bruit pour l'année civile 2006 demandée par la Directive européenne 2002/49. Il offre une lecture globale de l’impact sonore de chacun des modes de transports et tous modes confondus. Il s'agit d'un véritable outil stratégique et de planification en matière de lutte contre le bruit.

La Région de Bruxelles-Capitale, de par une forte densité, une certaine complexité en termes d’urbanisme, d’activités économiques et d’infrastructures de transports, de par son dynamisme et son attractivité, constitue un territoire au sein duquel la qualité de vie est fortement influencée par l’environnement sonore. En Région de Bruxelles-Capitale, c’est essentiellement le transport qui impacte l’environnement sonore.

La mobilité des personnes et des biens pour une grande agglomération comme Bruxelles est un enjeu de taille pour le développement durable. Assurer le développement d’un environnement de qualité tout en soutenant des développements économiques, sociaux et culturels nécessite de disposer d’outils offrant une vision globale et prospective.

La Région a développé de longue date une politique volontariste en matière de gestion du bruit (ordonnance relative à la lutte contre le bruit en milieu urbain (17 juillet 1997, modifiée le 1er avril 2004), des plans de prévention et de lutte contre le bruit en Région de Bruxelles-Capitale), suivie par les premières cartes de bruit dû aux trafics routier, ferroviaire et aérien au début des années 2000.

L’objectif des cartes de bruit stratégiques est principalement d’établir un référentiel de l’état des lieux de l’environnement sonore d’une agglomération. Elles visent à donner une représentation de l’exposition potentielle des populations et des établissements sensibles (habitations, écoles et hôpitaux) au bruit issu des transports. Les cartes de bruit constituent des outils de diagnostic et d’aide à la décision qui peuvent servir de support pour engager des actions de réduction du bruit dans les zones où les niveaux sont jugés trop élevés.

Elles permettent en outre de suivre l’évolution des nuisances sonores au fil des ans. Il s’agit de répondre à des enjeux de santé publique, en termes de gestion des nuisances sonores, ainsi qu’à des enjeux d’aménagement du territoire en termes de gestion des déplacements et du développement ou renouvellement urbain.

L’atlas reprend toutes les cartes de bruit pertinentes sur le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale. La méthodologie et l’interprétation de ces cartes s’y retrouvent également. Des données d’exposition potentielle de la population et des établissements sensibles y figurent aussi. Il présente donc une vision globale du bruit généré par les transports en Région de Bruxelles-Capitale. Il constitue entre autres un outil de référence pour les décideurs et aménageurs en général.

 

Date de mise à jour: 30/11/2015