Bientôt un étang de baignade naturel permanent à Bruxelles

03/12/2021

Avez-vous déjà rêvé de pouvoir vous baigner en plein air à Bruxelles ?

Depuis plusieurs années, Bruxelles Environnement étudie la possibilité de transformer un étang existant en étang de baignade naturel. En 2019, une phase de test a été organisée avec Pool Is Cool dans le Grand Etang de la Pede à Anderlecht. Deux ans plus tard, les résultats de l’étude de faisabilité viennent de donner le feu vert pour aménager un étang du Parc de Neerpede en étang de baignade et plus particulièrement l’étang situé entre la rue du Lièvre et le centre sportif Mayfair. Le début des travaux est prévu pour 2023 pour une inauguration au printemps 2024.

Le Parc de Neerpede, entre ville et campagne

Le Parc de Neerpede est une zone-clé de transition entre la ville et la campagne qui s’étend sur 40 hectares. La Région, sous l’impulsion du ministre de l’Environnement Alain Maron entend revaloriser les espaces verts et bleus du Parc de Neerpede en y développant une zone récréative régionale en plusieurs phases. Cette mission a été confiée à Bruxelles Environnement. Le projet de transformation d’un étang en étang naturel de baignade sera le premier à voir le jour. Il sera complété au fil des ans par d’autres projets destinés à transformer le Parc de Neerpede en parc régional à vocation récréative (pôle récréatif en dessous du Ring, butte aventure, réaménagement de l’ensemble des 40 ha, diversification de la peupleraie, aménagement des berges du cours d’eau Neerpedebeek…).

Bruxelles Environnement travaille activement à la préparation de l’étude et l’introduction du permis d’urbanisme. Les travaux seront financés et coordonnés par Beliris. Le projet prévoit le réaménagement de l’ensemble de la zone autour de l’étang de baignade. Les principaux travaux d’aménagement prévus sont :

  • Aménagement d’un étang de baignade avec lagunage et structure d’accueil pour les baigneurs
  • Réaménagement d’un étang dédié à la biodiversité en naturalisant encore d’avantage ses berges
  • Transformation de la fin de la drève Olympique en zone de parc afin d’accentuer le lien entre le grand étang et le reste du Parc de Neerpede.
  • Aménagement des berges naturelles du cours d’eau Neerpedebeek
  • Intégration du bassin d’orage et de la boucle Marius Renard dans la zone de parc en vue de naturaliser le plan d’eau et intégrer d’avantage cette zone dans le parc.

L’étude de faisabilité de Bruxelles Environnement en faveur d’un étang naturel de baignade de plus de 5000 m²

L’étude de faisabilité a évalué la manière dont un étang de baignade et les infrastructures nécessaires à sa gestion peuvent s’intégrer de manière harmonieuse avec les autres fonctionnalités du parc. Deux scénarios ont été étudiés, et avec eux, leurs avantages et inconvénients :

  • Un étang de 12.000 m², dont 5.000 m² pour la baignade : l’étang situé entre la rue du Lièvre et le centre sportif Mayfair, jusqu’ici appelé « Etang Moyen ».
  • Un étang de 4.000 m², dont 2.600 m² dédié à la biodiversité : l’étang situé au nord de la butte et du ring.

Sur base d’une évaluation de la faune et de la flore sur le site, le plus petit étang a été identifié comme une masse d’eau à haute valeur en termes de biodiversité en raison de la présence d’une roselière et sa proximité avec la butte, riche en faune et flore sauvage. Le plus grand étang est quant à lui plus dégagé et ensoleillé et permet une plus grande surface de baignade. La zone de baignade sera toutefois limitée à la partie sud de l’étang, la partie centrale servant de zone de lagunage.

Système de gestion et accueil des baigneurs

L’objectif du projet est de créer une zone de baignade ouverte à tous. Pour cela, il est prévu d’augmenter la profondeur de l’étang (1,5 à 3 mètres selon les zones).

La zone de baignade aura une superficie de 5.000 m² soit quatre piscines olympiques. La longueur maximale sera d’environ 130 mètres, ce qui permettra d’y pratiquer une baignade sportive.

Des zones moins profondes et une pataugeoire permettront également une baignade plus récréative et adaptée aux enfants.

Pour garantir la qualité de l’eau et réguler l’affluence dans le parc, il est proposé de limiter l’accès à l’étang à un maximum de 225 baigneurs. Afin d’encadrer la baignade, il est prévu de construire des infrastructures d’accueil pour les baigneurs. Les jours de canicule, un système de rotation sera mis en place pour permettre à un maximum de baigneurs de profiter de l’étang.

Les zones de parc attenantes seront quant à elles ouvertes au public de manière permanente. Les baigneurs et autres usagers du parc pourront profiter du soleil sur ces espaces de pelouse bordées d’arbres. La fréquentation de l’étang de baignade fluctuera fortement en fonction des saisons. C’est pourquoi il est proposé d’ouvrir l’étang de baignade au public de mai à septembre. Durant les mois d’hiver, les activités de baignade seront confiées à un club de nage accessible à tous mais nécessitant d’être membre.

Date de mise à jour: 06/12/2021