Bâtiments exemplaires: 100.000 m2 supplémentaires en Région bruxelloise

07/04/2014

Les nouveaux lauréats de la 6e édition de l’appel à projets « Bâtiments exemplaires » viennent d’être dévoilés. Il s’agit de 50 projets hautement performants en matière énergétique et environnementale.

Les lauréats, choisis par un jury d’experts, se voient offrir un subside de 100 euros/m2 ainsi qu’un accompagnement technique. Leurs projets répondent à quatre critères, d’égale importance: la meilleure performance énergétique, le plus faible impact environnemental, la rentabilité et reproductibilité des solutions envisagées, ainsi que la qualité architecturale et la bonne intégration urbaine

Cette nouvelle édition 2013 fait preuve d’une qualité exceptionnelle. Les projets sont particulièrement aboutis en matière de performance énergétique. 64 % des lauréats sont d’ailleurs passifs. Les 50 nouveaux lauréats (sur 78 candidats), qui représentent près de 100.000 m2, se partagent 5 millions d’euros de subsides. Les bâtiments sont tantôt affectés à du logement privé et collectif, à des bureaux, à des commerces, des équipements collectifs… dont, pour la première fois, une auberge de jeunesse et une salle de fête.

Quelques projets lauréats

  • Les logements collectifs Héliport à Bruxelles  : 300 copropriétaires se sont réunis pour réaliser une rénovation basse énergie de leur immeuble et ce, sans quitter les lieux. La ventilation sera placée dans les gaines existantes, on installera des panneaux solaires photovoltaïques , ainsi qu’un système de cogénération.
  • Avenue Jean Jaurès à Schaerbeek : il s’agit de la rénovation très basse énergie d’un bâtiment industriel en un logement individuel et une maison médicale. La lumière naturelle a été privilégiée via la création de patios. Les concepteurs ont également souhaité développer les relations sociales grâce à l’aménagement d’un verger et d’une salle polyvalente.
  • le site Charmille Schuman à Woluwe-Saint-Lambert : il comprend une salle de sport, deux écoles et une conciergerie. Ces projets sont intégrés dans la réflexion d’ensemble d’un éco-quartier sur près de 8.000 m2. Ces nouvelles constructions passives ont mis l’accent sur le refroidissement passif et la gestion de l’eau au travers de citernes de grandes capacités et par un système de noues (végétation) de ré-infiltration de l’eau sur le site.

En six éditions, l’appel à projets a permis à la construction durable de percer à Bruxelles.

 

Date de mise à jour: 03/02/2015