Vous êtes ici

Avec Happy Ears, Bruxelles veille à nos oreilles

29/01/2018

A partir du 21 février 2018, les nouvelles règles permettant de protéger le public des éventuels excès sonores devront être respectées lors des activités bruxelloises qui diffusent du son amplifié.

Protégez vos oreilles, soyez Happy Ears

Bruxelles accueille de nombreuses activités avec du son amplifié, dans des salles festives ou à l’extérieur. Au-delà d’un certain seuil, l’augmentation du volume peut causer un problème aux personnes qui les fréquentent, qui y travaillent et aux riverains. Il était temps de clarifier la situation en adaptant la législation. Mais aussi en informant les professionnels et le public. C’est le but de la campagne de communication Happy Ears.

Décibels et son amplifié, qu’est-ce que c’est ?

Le son est un déplacement de l’air qui provoque une pression acoustique dans l’oreille. Cette pression acoustique est mesurée en décibels. 0dB représente le seuil d’audibilité, c’est-à-dire le son minimum que l’oreille humaine peut percevoir. Le son est amplifié lorsque sa puissance est augmentée à l’aide d’un dispositif électronique. L'amplification fait partie de notre vie quotidienne : « l'ampli » de la chaine hi-fi du salon ou le home cinéma sont deux exemples courants.

Un enjeu de santé publique

A 20 ans, un jeune sur deux a déjà été confronté à un trouble auditif après une exposition sonore exagérée : perte d’audition, acouphène, perturbation du sommeil, etc. Protéger le public devient donc un enjeu de santé public. Face à ce constat, le nouvel arrêté vise à sensibiliser et protéger les Bruxellois des troubles auditifs : il fixe un cadre précis et les niveaux maximum autorisés à la diffusion du son amplifié.

Trois niveaux de son amplifié

Dorénavant, le niveau maximum du son amplifié sans conditions s’élève à 85 décibels A ou dB(A).Deux exceptions permettent des volumes de 95 dB(A) et de 100 dB(A).  Plus le volume est élevé, plus les conditions pour protéger le public seront strictes. Dans tous les cas, le niveau sonore moyen doit rester impérativement inférieur à 100 dB(A), seuil au-delà duquel les risques de perte d’audition sont réels.

Informer et protéger

 Il existe des pictogrammes Happy Ears que les établissements doivent afficher s’ils diffusent à de niveaux supérieurs à 85 dB(A) de moyenne et dont la couleur varie en fonction du niveau sonore autorisé dans l’établissement :

pictogramme 100db

Lorsque le  niveau sonore atteint un maximum de 95 dB(A) en moyenne sur 15min, les exploitants doivent informer le public sur les risques des niveaux sonores diffusés en  affichant le niveau sonore en temps réel.

Lorsque le  niveau sonore atteint un  maximum de 100 dB(A) en moyenne sur 60min, les exploitants doivent en outre mettre à  disposition du public des protections auditives (bouchons d’oreille) et une zone de repos auditif (où le niveau ne dépasse pas 85 dB(A)). Ils doivent aussi enregistrer les niveaux sonores et conserver l’historique de ces enregistrements.

Des contrôles seront organisés pour garantir le respect de cette nouvelle législation.

De son côté, le public pourra dorénavant s’informer au préalable en consultant simplement les tickets et affiches d’un évènement où seront indiqués les niveaux sonores moyens pratiqués (Curseur 85 dB (.jpeg)  (.eps) - Curseur 95 dB (.jpeg) (.eps)curseur 100 dB (.jpeg) (.eps)).

curseur 85 dbcurseur 95 dbCurseur 100db

En pratique, pour le public…

Les mesures mises en place par les établissements permettent d’aider le public à se protéger! Pour réduire les risques de traumatisme des oreilles, faites aussi appel à votre bon sens :

  • Repérez les établissements  qui s’engagent à respecter le niveau maximum de 85 dB(A). Ils peuvent afficher le pictogramme vert 85 dB (.jpeg).
  • Identifiez les niveaux acoustiques des établissements en repérant le pictogramme (orange 95 dB (.jpeg) - rose 100 dB (.jpeg))) affiché dans l’établissement et fréquentez-les en conséquence, en toute connaissance de cause.
  • Renseignez-vous au préalable sur les niveaux diffusés en regardant si un curseur (Curseur 85 dB (.jpeg) - Curseur 95 dB (.jpeg) - curseur 100 dB (.jpeg)) figure sur les tickets et affiches de l’évènement.
  • Portez des protections d’oreille – bouchons protecteurs en mousse, par exemple -  lors de concerts ou de sorties en discothèque, au moins une partie de la soirée.
  • Mettez vos oreilles au repos pendant quelques heures après avoir exposé vos oreilles à un niveau sonore élevé ou faites des pauses dans une zone de l’établissement où le niveau est moins élevé.
  • Eloignez-vous des enceintes.
  • Limitez la durée d’exposition hebdomadaire de vos oreilles.
  • Ayez le réflexe de contrôler le niveau sonore de votre baladeur, autoradio ou chaine Hi-Fi
  • Méfiez-vous de l’alcool et de tous les produits qui déforment les sensations et diminuent la sensation de douleur.
  • Evitez les longues écoutes au casque…

Pour en savoir plus

Pour aller plus loin

Date de mise à jour: 28/02/2018