Vous êtes ici

Projet Musée Kanal – Centre Pompidou

Lieu emblématique du paysage Bruxellois, l’immense bâtiment de verre et d’acier qui abritait le garage Citröen va se transformer en un pôle culturel majeur.

Un objectif patrimonial et culturel

Créer un lieu de culture et d’échanges dynamique, ouvert à tout public, un musée collaboratif qui se déploie grâce aux artistes et tous ceux qui le visitent.

Un projet : 3 déclinaisons

  • Un musée d’art moderne et contemporain, partenariat entre la Fondation Kanal et le Centre parisien Pompidou
  • Un musée d’architecture, une bibliothèque et un lieu de rencontres pour les passionnés de l’architecture contemporaine, du paysage et de l’écosystème bruxellois, en partenariat avec le Centre d’architecture bruxellois CIVA
  • Des espaces conviviaux consacrés aux arts de la scène, cinéma, concerts, débats et détente et un restaurant qui ouvre sur la ville, au dernier étage

    Avec Bruxelles Environnement : un projet durable et responsable

    Soucieux du respect du paysage urbain, de l’environnement et de la qualité de vie du public, le permis d’environnement délivré en décembre 2020 concerne la phase définitive du projet. Celle-ci fait suite à la ‘phase test’ destinée à présenter le projet aux bruxellois.

    Bruxelles Environnement a travaillé en collaboration avec les auteurs du projet pour l’améliorer et limiter au maximum son impact sur l’environnement et le voisinage. Les conditions d’exploitation du permis portent essentiellement sur 4 thématiques majeures : sécurité, gestion de l’eau, mobilité, bruits et vibrations. Ces deux dernières thématiques feront l’objet de rapports d’évaluation réguliers. Le projet s’inscrira ainsi dans un processus d’évaluation continue.  

    Pour la sécurité, Bruxelles Environnement a travaillé en concertation avec le SIAMU notamment pour fixer le nombre maximum de personnes autorisées dans les différents lieux événementiels. L’exploitant devra également désigner un « responsable sécurité » pour gérer les aspects sécurité liés aux divers événements qui auront lieu sur le site.

    Pour la gestion de l’eau, Bruxelles Environnement, l’auteur du projet et Vivaqua ont résolu ensemble le problème du rejet des eaux de pluie et des eaux usées du site dans la Senne, qui passe sous le parc Maximilien et est couverte à cet endroit.

    Les eaux de pluie, rejetées dans la Senne sans recours à un bassin d’orage, vont alimenter la rivière qui sera en partie à ciel ouvert pour garantir une meilleure biodiversité.

    Les eaux usées, quant à elles, vont être rejetées dans le réseau d’égouts situé à proximité.

    Cette solution est gagnante pour toutes les parties : elle permet de mieux gérer les eaux du site et évite, pour l’auteur de projet, la mise en place coûteuse de systèmes de rétention des eaux de pluie.

    Pour la mobilité, le permis d’environnement promeut les modes de transports alternatifs via la stratégie ‘STOP’. Dans ce cadre, il demande entre-autres :

    • d’installer 200 emplacements vélos mobiles pour le public et 25 emplacements pour les bureaux installés sur le site
    • d’offrir un plan d’accès multimodal 
    • de mettre à disposition un ‘kit de mobilité’ pour permettre aux organisateurs de grands évènements de promouvoir les transports alternatifs à la voiture.

    Pour le bruit et les vibrations, Bruxelles Environnement a demandé à l’auteur de projet et à ses acousticiens de prendre des mesures structurelles et d’exploitation pour limiter au maximum les nuisances liées aux futures activités du musée.

    Concrètement, les mesures structurelles imposent :

    • d’installer des cloisons acoustiques dans le grand auditoire, selon le principe de ‘boite dans la boite’,
    • de séparer les dalles de sol pour éviter toute propagation du bruit
    • d’isoler contre le bruit les installations techniques et du restaurant prévu sur le roof-top
    • de prévoir un espace fermé pour le chargement ou le déchargement des œuvres d’arts et autres éléments nécessaires aux activités événementielles

    Les mesures d’exploitation exigent notamment de :

    • respecter les niveaux d’émissions sonores calculés selon l’isolation phonique des espaces considérés
    • limiter le niveau sonore global en démultipliant les sources d’émission sonore
    • placer, pour certains espaces, des rideaux acoustiques
    • limiter l’accès du roof-top à la période de jour
    • ne pas prévoir de montages ou démontages bruyants la nuit
    • sensibiliser le public aux aspects liés au bruit et au respect du voisinage

    Elles exigent aussi de respecter la ‘législation son amplifié’ qui protègera la santé auditive des futurs visiteurs du site.

    Nom du projet : Musée Kanal Centre Pompidou

    Adresse : Square Sainctelette 21, 1000 Bruxelles

    Date de délivrance du permis : 18 décembre 2020

    Demandeur : Fondation Kanal

    Date de mise à jour: 14/05/2021