Vous êtes ici

Le local réservé à vos transformateurs (professionnels)

a. Emplacement du local 
b. Accès au local 
c. Utilisation du local 
d. Canalisations et évacuations 
e. Portes 
f. Murs 
g. Ventilation

a. Emplacement du local (pour les nouveaux projets uniquement)

  • Placez vos transformateurs dans un local situé au rez-de-chaussée ou au niveau -1, pour garantir l'accès au service incendie.

Top

b. Accès au local

  • Interdisez l'accès au local, sauf pour le personnel qualifié et averti.
  • Affichez clairement l'interdiction d'entrer.
  • Protégez votre local contre la pénétration des liquides, conformément aux prescriptions du RGIE. 

    Le local doit être conçu de manière à empêcher la pénétration des liquides (obstacles, isolation, …).

    Conformez-vous aux prescriptions du RGIE pour les lieux exclusifs du service électrique.

    Si de l’eau pénètre néanmoins dans le local, par accident ou suite à l’extinction d’un incendie par exemple, son niveau doit automatiquement rester toujours en dessous des parties vitales de l’installation électrique. Vous pouvez par exemple surélever le transformateur.

    De toute manière, si un liquide est entré dans le local, faites appel au Service incendie pour l’évacuer. Vous éviterez ainsi tout risque d’électrocution. 

Top

c. Utilisation du local

  • Réservez le local exclusivement aux transformateurs et aux équipements haute et basse tension.
  • Ne  placez aucun autre matériel dans le local.  

Top

d. Canalisations et évacuations

  • Le local ne comporte aucune autre canalisation que celles nécessaires à l’installation électrique. 

    Les canalisations que vous ne pouvez pas détourner peuvent traverser le local si elles sont enfermées dans une gaine qui empêchera les fuites à l’intérieur du local.

    Ceci nécessite une dérogation. Demandez-la à votre commune si vous avez une déclaration de classe 3 ou à l’IBGE si vous avez un permis de classes 1A, 1B ou 2. Vous pouvez demander la dérogation par simple courrier, en expliquant pour quelles raisons techniques vous ne pouvez pas respecter les conditions habituelles.

    Cette dérogation ne vaut pas pour les conduites de gaz, qui sont toujours interdites dans le local. 

  • Le local ne comporte pas de ‘sterfput’ ou autre système d’évacuation de l’eau.

Top

e. Portes

  • Les portes d’accès au local s’ouvrent vers l’extérieur.
  • Les portes qui donnent dans le bâtiment ont une résistance au feu d’au moins ½ heure. 

    La résistance au feu pour les portes d’accès et les parois est fixée par la norme NBN 713.020.

    Vous devez respecter celle-ci ou une norme équivalente sauf si :

    • votre bâtiment est soumis par ailleurs à une législation qui fixe d’autres valeurs de résistance au feu des portes et parois. Respectez alors celles-là.
    • le SIAMU a fixé des obligations plus strictes. Respectez-les. 
  • Ne fermez jamais la porte à clé. De l’intérieur, il faut pouvoir ouvrir la porte à tout moment. 

Top

f. Murs

  • Les murs, le sol et le plafond sont en béton ou en maçonnerie.
  • Toutes ces parois ont une résistance au feu d’au moins 1 heure.

Top

g. Ventilation

  • Ventilez le local pour que la température ne dépasse jamais 40°C.
  • Prévoyez une ventilation haute et basse indépendante, éventuellement mécanique. 

    La ventilation mécanique est nécessaire lorsque la ventilation directe ou indirecte vers l’extérieur est impossible ou insuffisante pour maintenir la température sous les 40°C.

    Pour les nouveaux projets

    Si la ventilation est mécanique, les ventilateurs sont régulés par une sonde mesurant la température. Ils ne se mettent en marche que si la température dépasse 40°C dans le local.

  • La ventilation se fait directement vers l’extérieur. 

    Si la ventilation ne se fait pas directement vers l’extérieur, elle doit se faire indirectement via des conduites incombustibles (résistance au feu 1heure) et munies de clapets coupe-feu.

    Si des raisons techniques empêchent une ventilation directe ou indirecte vers l’extérieur , prévoyez une ventilation mécanique.

    Si celle-ci n’est pas possible non plus, vous pouvez obtenir une dérogation pour ventiler par l’intermédiaire d’un autre local, aux conditions suivantes:

    Les transformateurs statiques :

    • ont été installés avant l'entrée en vigueur du RGIE (1er octobre 1981);
    • ne contiennent pas de liquide diélectrique

    Et le local intermédiaire :

    • est suffisamment vaste;
    • est ventilé directement vers l'extérieur;
    • permet le renouvellement de l'air du local des transformateurs, de manière à y garder une température inférieure à 40°c;
    • est relié au local des transformateurs par des bouches  d'aération munies de clapets coupe-feu qui s'actionnent automatiquement en cas d'incendie;
    • ne contient pas :
      • de groupe électrogène;
      • de batteries stationnaires;
      • de liquide, poussières ou vapeurs inflammables.

    Les démarches administratives pour obtenir la dérogation :

    vous devez demander officiellement la dérogation à l'autorité qui a délivré votre permis (la commune ou Bruxelles-Environnement) et obtenir un avis favorable du SIAMU.

    Dans votre demande, vous devez :

    • expliquer pourquoi vous ne pouvez pas ventiler le local selon les prescriptions légales;
    • calculer le renouvellement d'air;
    • lister les locaux situés au même niveau du bâtiment  et donner leur affectation;
    • lister vos mesures de prévention contre les incendies. 
  • Nettoyez régulièrement les grilles de ventilation pour conserver une ventilation optimale.

Top

Date de mise à jour: 06/09/2018