Vous êtes ici

Comment stocker vos produits ? (professionnels)


a. Respecter les quantités autorisées
b. Séparer les produits incompatibles
c. Choisir les récipients adéquats
d. Ranger les récipients de produits liquides
e. Conserver et respecter les fiches de données de sécurité

a. Respecter les quantités autorisées

b. Séparer les produits incompatibles

Les produits sont incompatibles s’ils risquent de réagir entre eux (en produisant des gaz dangereux par exemple) ou de provoquer un incendie ou une explosion s’ils entrent en contact. 

Référez-vous aux fiches de données de sécurité des produits pour déterminer quels produits sont incompatibles.
La fiche de données de sécurité est un document que le fabricant vous remet automatiquement, lorsqu’il livre des produits dangereux à votre entreprise.
Elle comporte 16 rubriques, et présente les mesures de précaution pour le produit concerné.
Consultez la rubrique n°10 - ‘Stabilité et réactivité’.

  • Séparez les produits solides incompatibles : placez-les de part et d’autre de parois dures et incombustibles.
  • Ventilez suffisamment chaque compartiment.
  • Séparez les produits liquides incompatibles : enfermez-les séparément, dans des encuvements distincts.
  • Éloignez  au maximum les produits incompatibles les uns des autres.

Top

c. Choisir les récipients adéquats

  • Utilisez des récipients étanches et bien fermés.
  • Manipulez les récipients avec précaution.
  • Assurez-vous que votre étiquette est conforme aux prescriptions légales et contient au moins les éléments suivants.  

    L’étiquette doit obligatoirement mentionner :

    • le nom du produit ;
    • les mentions spécifiques de danger et les symboles (logo noir sur fond jaune) ;
    • les phrases de risque (lettre R ou H + chiffre) ;
    • les conseils de prudence ;
    • le nom et l’adresse du fabricant.
  • Evacuez les récipients vides ou contenant des résidus de produits dangereux via un opérateur autorisé en déchets dangereux en Région de Bruxelles-Capitale.

Top

d. Ranger les récipients de produits liquides

  • Placez les produits liquides inflammables ou dangereux dans un bac de rétention ou un encuvement imperméable et résistant à ces produits.
  • Respectez la contenance minimale de l’encuvement indiquée dans votre permis d’environnement ou votre autorisation. 

    Un bac de rétention ou un encuvement est un dispositif qui permet de placer en sûreté les fûts, jerricans et autres récipients contenant des liquides dangereux. L’objectif est de récupérer les liquides qui s’écouleraient par accident et de les empêcher de se répandre hors du bac. L’encuvement doit être imperméable et conçu en matériaux résistants aux produits qu’il contient.

    Placez les récipients contenant des substances dangereuses liquides sur un encuvement dont la capacité est au moins égale au chiffre le plus grand :

    • 110% de la contenance du plus grand récipient posé dessus ;
    • 25% de la contenance totale de tous les récipients posés dessus.

    Dans certains cas, un local peut être aménagé de façon à représenter l’encuvement. Cependant, les parois ne peuvent pas comporter de mur mitoyen.


    Exemples :

    Si vous devez encuver 1 bidon de 40 litres et 1 bidon de 60 litres, faites le calcul comme ceci :

    • 110% de 60 litres, c’est-à-dire, 66 litres ;
    • ou 25% du total de tous les récipients qu’il contient, c’est-à-dire, 100 litres : 4 =  25 litres.

    Dans ce cas-ci, l’encuvement devra avoir une capacité de 66 litres.
    Si une installation de lutte automatique contre l’incendie (adaptée aux produits stockés) est prévue, vous pouvez réduire cette capacité à un dixième, c’est-à-dire que votre encuvement aura une capacité de 6,6 litres.

    Si vous devez encuver 2 bidons de 25 litres et 7 bidons de 10 litres :

    • 110% de 25 litres, c’est-à-dire, 27,5 litres ;
    • ou 25% du total de tous les récipients qu’il contient, c’est-à-dire, 120 litres : 4 =  30 litres.

    Dans ce cas-ci, l’encuvement devra avoir une capacité de 30 litres.
    Si une installation de lutte automatique contre l’incendie (adaptée aux produits stockés) est prévue, vous pouvez réduire cette capacité à un dixième, c’est-à-dire que votre encuvement aura une capacité de 3 litres.

Top

e. Conserver et respecter les fiches de données de sécurité

  • Conservez à disposition les fiches de données de sécurité des produits et tenez compte des mesures de sécurité qui y sont indiquées.

    La fiche de données de sécurité est un document que le fabricant vous remet automatiquement, lorsqu’il livre des produits dangereux à votre entreprise.
    Elle comporte 16 rubriques, et présente les mesures de précaution pour le produit concerné.

    Respectez, au minimum :

    • la sécurité incendie (mesures préventives et moyens de lutte) ;
    • les mesures à prendre en cas de fuite ou de déversement accidentel ;
    • les conditions de stockage et de manipulation ;
    • les indications de stabilité et de réactivité (incompatibilités) ;
    • l’élimination des déchets.

Top

Date de mise à jour: 05/11/2018