Vous êtes ici

Votre exploitation et le voisinage (professionnels)

Bruits et vibrations

  • Vos activités de production se font à l’intérieur du bâtiment dans la mesure du possible. Certaines activités comme le brassage, par exemple, peuvent se faire à l’extérieur.
  • N’ouvrez pas les fenêtres pendant les activités de production bruyantes.
  • Réduisez au maximum les bruits provoqués par les bouches d’évacuation d’air.
  • Entretenez régulièrement les moteurs, pompes, compresseurs… qui peuvent émettre du bruit. Équipez-les, si nécessaire, d’un système anti-vibrations comme, par exemple, un silentbloc.
  • Si possible, installez dans la cave du bâtiment et dans une pièce spécialement ventilée, toutes les machines bruyantes comme un générateur de vapeur, un groupe frigorifique, un compresseur, une unité de traitement de l’eau …

Votre activité comprend des moutures de longue durée ? Les voisins ont formulé des plaintes ?

Vous pouvez choisir entre deux solutions :

  • Installer un caisson acoustique autour des moulins à céréales pour limiter le volume sonore de la mouture.
  • Effectuer la mouture dans une partie du bâtiment séparée physiquement et acoustiquement du reste de la production.

Votre activité se situe dans une zone mixte, par exemple au rez-de-chaussée d’un immeuble de logements ?

  • Placez une isolation acoustique entre les espaces de production et de dégustation et les logements. Par exemple des plafonds acoustiques.

Vous organisez des activités commerciales : dégustations, visites ?

  • Limitez au maximum les nuisances sonores potentielles.

Odeurs et rejets dans l’air

  • Prenez toutes les précautions pour ne pas incommoder le voisinage par les vapeurs, les gaz, fumées ou tout autre émanation, particulièrement lors des brassins. Suivez les conditions fixées dans votre permis d’environnement. Par exemple, l’installation d’un système de condensation ou de traitement des vapeurs : adsorption, lavage, neutralisation, filtres …
  • Placez les bouches d’évacuation :
    - Pour les installations existantes, à un endroit qui limite au maximum les nuisances pour le voisinage. Si les bouches d’aération débouchent sur une façade latérale, prolongez-les jusqu’en toiture.
    - Pour les nouvelles installations, sur le toit.
  • Prenez toutes les mesures nécessaires pour éviter les nuisances olfactives lors du traitement de vos déchets.

Modification de votre installation

  • Avant de modifier votre installation ou de changer ou de déplacer les machines et appareils, vous devez obligatoirement demander et obtenir l’autorisation de l’autorité compétente : la commune pour un permis de classe 2 ; Bruxelles Environnement dans les autres cas.
    Modifier, c’est par exemple :
    - déplacer des barriques vers un autre site
    - augmenter la puissance de la brasserie
    - augmenter le volume de bière produite
    - remplacer l’installation
    - modifier les machines
    - déplacer l’installation.

Consultez notre page Modifier son permis d’environnement

Date de mise à jour: 01/10/2021