Vous êtes ici

Les zones de lavage : agencement et sécurité (professionnels)

a. Sécuriser votre car-wash 
b. Transformer votre installation
c. Entretenir vos installations

a.   Sécuriser votre car-wash   

Pour tous les types de car-wash 

Types d’installations de car-wash

Caractéristiques

Car-wash portique

- assistance par ordinateur

- véhicule immobile

- l’équipement de lavage se déplace sur un système de rails

- choix entre différents programmes et options

- personnel pas indispensable

- eau froide (le plus souvent)

- capacité de 8 à 12 voitures par heure

Car-wash tunnel

- assistance par ordinateur

- le véhicule avance sur un tapis roulant

- choix entre différents programmes et options

- personnel souvent indispensable

- eau froide (le plus souvent)

- capacité de 50 à 60 voitures par heure

Car-wash manuel

- le client lave lui-même sa voiture avec une brosse ou pistolet à mousse et un pulvérisateur à haute pression

- pas de personnel nécessaire

- eau chaude le plus souvent

- rinçage à l’eau déminéralisée

- maximum 7 voitures par heure

Car-wash à la main

- lavage à la main avec seau, éponge et tuyau d’arrosage

- simple surface asphaltée munie d’un robinet et d’une évacuation contrôlée des eaux usées

- souvent une activité secondaire des carrosseries ou des stations-service

Car-wash à sec

- lavage  par pulvérisation de produits à base d’écorces d’agrumes et d’huiles essentielles 100% dégradables

- lingettes en microfibres pour le séchage

- pratiquement pas d’eau (sauf pour nettoyer les lingettes et diluer les produits)

- peut être en unité fixe ou mobile

Car-wash à vapeur

- lavage par combinaison de pression, de température et d’humidité de l’air

- pas de détergents

Car-wash mobile

- lavage des voitures sur le site du client

- unité mobile équipée souvent autonome

- peut utiliser de l’eau ou fonctionner à sec

  • La station de lavage se trouve en dehors de la voie publique ou du trottoir.
  • Indiquez clairement les entrées et sorties.
  • Prévoyez un accès facile et qui ne gêne pas la circulation.
  • Assurez aux conducteurs qui sortent une bonne visibilité par rapport aux piétons et aux véhicules sur la voie publique.
  • Respectez les heures d’ouverture prévues dans votre permis d’environnement en fonction de l’emplacement de votre car-wash.
  • Ne stationnez aucun véhicule à proximité immédiate de la sortie.

 

Pour votre installation fixe

  • Le sol et les murs du car-wash sont imperméables et ne présentent pas de fissure et résistent aux produits utilisés.
  • Un raccord étanche unit le sol et les murs.
  • Si le sol ou les murs sont en béton, ils sont lisses et recouverts d’une couche d’époxy ou de peinture étanche.
  • Si le sol ou les murs sont carrelés, les joints sont étanches et le carrelage non fissuré.
  • L’eau provenant de votre car-wash ne se retrouve jamais sur la voie publique.
  • Prévoyez suffisamment de poubelles pour recevoir les déchets déposés par les clients.
  • Placez visiblement les panneaux d’informations pour le client.

Top

b. Transformer votre installation

  • Demandez l'autorisation à votre commune ou Bruxelles Environnement (selon la provenance de votre permis) avant de : 
    • Si vous devez demander l’autorisation à Bruxelles Environnement, adressez votre demande à :

    Bruxelles Environnement
    Division Autorisations et Partenariats
    Site de Tour & Taxis
    Avenue du Port 86C, boîte 3000
    1000 Bruxelles

    Indiquez dans votre lettre :

    -   le nom, la raison sociale et l'adresse du titulaire du permis d'environnement ;

    -   les références du ou des permis d'environnement en cours de validité.

    Vous pouvez également compléter le formulaire de demande de modification de permis d'environnement et le renvoyer à l’IBGE.

    • Si votre autorisation a été délivrée par la commune, veuillez-vous adresser auprès du service environnement de celle-ci.

    Attendez toujours l’autorisation officielle pour procéder à ces changements.

  • modifier l’installation de lavage ;
  • déménager l’installation de lavage ;
  • modifier l’installation du traitement de l’eau ;
  • modifier les heures d’ouverture ;
  • augmenter la quantité de produits utilisés ;
  • changer le type de produits utilisés.

Top

c. Entretenir vos installations

  • Maintenez toutes vos installations et votre matériel en bon état de fonctionnement.
  • Respectez la fréquence des entretiens prévue par les installateurs. 

Top

Date de mise à jour: 27/11/2019