Vous êtes ici

Votre chapiteau : conditions particulières (professionnels)

a. Concevoir et gérer le chapiteau
b. Assurer la sécurité
c. Evaluer la nécessité d’obtenir une dérogation temporaire aux normes de bruit dans votre voisinage

En plus des conditions générales d’exploitation qui précèdent, votre chapiteau doit répondre à des conditions particulières pour la sécurité et la remise en état des lieux.

a. Concevoir et gérer le chapiteau

Le chapiteau

  • Gardez un espace libre de sécurité  ≥ 5 m autour de votre chapiteau pour permettre l’intervention des véhicules de secours.
  • La toile du chapiteau est de classe A2 au moins ou tout autre norme équivalente.

    Vous devez avoir le procès-verbal d’essai de réaction au feu de la toile du chapiteau. Le fournisseur doit vous le remettre.

  • La stabilité de la structure du chapiteau et de ses annexes, l’amarrage et la qualité du montage sont attestés par un organisme ou une personne compétente en ce domaine. Le rapport de stabilité précise la vitesse maximale du vent que la structure et l’arrimage peuvent supporter.
  • Vous disposez sur le site d’un système fonctionnel de mesure de vitesse du vent.
  • Interdiction de maintenir une représentation si :
  • le vent atteint 90 km/h ou
  • la vitesse du vent dépasse la vitesse maximale citée dans le rapport d’expert.

Vous devez appliquer la norme la plus contraignante. 

  • Aucune installation liée au chapiteau ne peut cacher les accès aux bouches d’incendie.

Les gradins

  • L’espace sous les gradins est interdit au public.
  • Interdiction de ranger ou de déposer quoi que ce soit sous les gradins, même temporairement.
  • Maintenez propre l’espace sous les gradins.

Éclairage

  • Prévoyez des projecteurs en suffisance pour éclairer les sorties, les sorties de secours, les voies d’accès extérieures si l’éclairage public est insuffisant.
  • Interdiction d’utiliser une source d’éclairage autre que l’électricité.

Voies d’accès
Le nombre, l’emplacement et les caractéristiques des voies d’accès sont fixés en accord avec le SIAMU (Service de prévention Incendie et d’Aide Médicale Urgente).

  • Aménagez et signaler clairement les voies d’accès et de stationnement réservées aux services d’intervention et de secours.

Remise en état des lieux

  • Remettez le terrain en son état initial après chaque démontage du chapiteau.

Top

b. Assurer la sécurité

  • Le responsable sécurité :
  • s’informe des conditions météo à court terme auprès de sources officielles (IRM, par exemple) ;
  • fait évacuer le public si celui-ci est en danger à cause de conditions météo, en tout cas si le vent atteint 90 km/h.  

    Vous devez respecter l’avis de sécurité le plus contraignant  pour faire évacuer le public:

    • le vent atteint 90 km/h ou
    • la vitesse du vent dépasse la vitesse maximale citée dans le rapport d’expert

Matériel de lutte contre l’incendie

  • Installez 1 extincteur par 200 m2

    Extincteurs à 6 kg de poudre AB ou à eau de 6 litres de type AB.

  •  Faites contrôler les extincteurs chaque année.

Appareils de chauffage et produits inflammables

  • Interdiction de placer sous le chapiteau des récipients de gaz liquéfiés, de liquides ou de matériaux facilement inflammables.
  • Interdiction de placer des appareils de chauffage sous le chapiteau.
  • Installez les moteurs à combustion, les générateurs de chaleur et la réserve de combustible dans un endroit sûr, à 1 m au moins à l’extérieur du chapiteau.

Top

c. Evaluer la nécessité d’obtenir une dérogation temporaire aux normes de bruit dans votre voisinage

Dans certains cas, lorsque les habitations sont situées à proximité du site en plein air sur lequel a lieu un évènement festif, il est possible que la diffusion de la musique à des niveaux élevés entraine le dépassement des normes de bruit chez les voisins.
Si vous estimez que votre évènement risque d’être de ceux-là, pourquoi ne pas revoir votre programmation afin de réduire les niveaux sonores et ne pas incommoder votre voisinage ?

Si la nature même de l’évènement vous empêche de réduire les niveaux sonores et que vous respectez les règles relatives au son amplifié en vue de protéger le public présent, vous avez la possibilité de demander une dérogation au bourgmestre de votre commune pour dépasser, de manière exceptionnelle et temporaire, les normes de bruit chez vos voisins et organiser votre évènement en toute légalité.

Top

Date de mise à jour: 13/05/2020