Vous êtes ici

Votre atelier : aménagement et entretien (professionnels)

a. Aménager et sécuriser votre atelier
b.  Éviter les nuisances
c.  Prévenir les incendies
d. Nettoyer et entretenir votre atelier 
e. Stocker les denrées alimentaires
f. Transformer votre atelier

a. Aménager et sécuriser votre atelier

  • L’atelier est utilisé uniquement pour stocker, préparer ou vendre des denrées alimentaires.
  • L’atelier contient uniquement les produits, machines, ustensiles et instruments utiles pour le travail.
  • Les murs et le plafond sont en matériaux lisses et durs, lavables à l’eau chaude et savonneuse.
  • La chambre froide est facile à nettoyer, recouverte de matériaux lisses facilement lavables et désinfectables.
  • Veillez à une hygiène parfaite : luttez contre la prolifération d’animaux nuisibles (rongeurs, insectes, oiseaux…)

=> Pour les boucheries et ateliers de traitement de la viande

  • Pour évacuer les eaux usées vers l’égout, installez une grille capable de retenir les particules de plus de 6mm.
  • Installez  de préférence un siphon à coupe-air pour éviter le reflux d’odeurs.

=> Pour les ateliers de torréfaction

  • L’atelier est construit en matériaux incombustibles.
  • Chaque torréfacteur est construit en métal et distant d’au moins 1,5 m de tout mur mitoyen.
  • Les châssis de fenêtre sont dormants.
  • Si le plafond comprend des boiseries, elles sont recouvertes de plaques de plâtre résistantes au feu (Rf 1h).

Top

b.  Éviter les nuisances

Nuisance par le bruit

  • S’il y a des risques de bruit, gardez les portes et fenêtres de l’atelier fermées pendant les activités.
  • Dans les ateliers de torréfaction, la cheminée du foyer est assez éloignée de tout mur mitoyen.

Nuisance par les odeurs et les poussières

=> Pour les ateliers de préparation de denrées alimentaires

  • Prévenez les problèmes d’odeurs :
    • stockez les déchets dans un endroit frais
    • augmentez la fréquence d’enlèvement des déchets.
  • Installez un filtre anti odeur en cas de plainte. 

    Différents types de filtres permettent de neutraliser les odeurs.
    Par exemple :

    • les filtres qui retiennent les particules de graisse et d’odeur ;
    • les filtres UV qui détruisent les graisses par effet de photolyse ;
    • les filtres à charbon actif qui retiennent les odeurs…
  • Aérez l’atelier. Utilisez  un dispositif de ventilation efficace réglé en fonction des horaires de l’atelier pour ne pas incommoder le voisinage.
  • Placez l’évacuation de la ventilation :

    • assez haut pour favoriser la dispersion des gaz rejetés ;
    • aussi loin que possible des bâtiments voisins.

=> Pour les ateliers de fumaison du poisson

  • Le fumoir est parfaitement étanche et les fumées sont évacuées par la cheminée.
  • Installez une hotte reliée à la cheminée d’évacuation pour recueillir les produits de combustion au moment de l’ouverture du fumoir.

=> Pour les ateliers de torréfaction

  • Les fumées et les produits odorants sont évacués par un aspirateur mécanique et chassés dans un appareil de filtration.
  • La cheminée a une hauteur suffisante pour ne pas gêner le voisinage par la fumée, la suie, les gaz ou les odeurs.
  • Des aspirateurs aspirent les poussières à la source et les récoltent dans un récipient clos et hermétique.

Top

c.  Prévenir les incendies

  • Prévenez tout risque d’incendie lorsque vous installez ou utilisez des appareils dégageant de la chaleur.

=> Pour les ateliers de torréfaction

  • Ne stockez dans l’atelier ni
    • liquides ou des gaz inflammables ni
    • leurs déchets ni
    • leurs récipients vides.
  • N’accumulez jamais dans l’atelier les sacs de poussières récoltées après un cycle de torréfaction.
  • Suivez les instructions du SIAMU listées dans votre permis d’environnement.   

    Les conditions imposées par le SIAMU (Service Incendie et d’Aide Médicale Urgente) dans leur avis, priment sur les conditions exigées par l’IBGE dans le permis d’environnement.

  • Placez un extincteur à l’entrée de l’atelier.
  • Limitez le dépôt de matières combustibles dans l’atelier au strict minimum.
  • Entreposez les matières combustibles loin des appareils de torréfaction.
  • Faites ramoner la cheminée chaque année pour éviter les feux de cheminée.
  • Entretenez et faites contrôler chaque année :
    • les extincteurs et les dévidoirs ;
    • le système de lutte anti-incendie du pelliculier. 

      Le pelliculier est l’endroit où sont récupérées les pellicules des grains de café.

  • Gardez les portes fermées pendant toute la durée de vidange du torréfacteur.

Top

d. Nettoyer et entretenir votre atelier 

D’une manière générale

  • Maintenez une parfaite hygiène ; nettoyez et désinfectez l’atelier.
  • Utilisez le moins possible de détergents et de désinfectants. Appliquez les bonnes pratiques.

Cleaning in place 

Le cleaning in place  (CIP) est un processus de nettoyage des installations utilisé dans certaines industries alimentaires.
Avantages de ce système :

  • les installations ne doivent pas être démontées ;
  • le nettoyage est sûr et rapide grâce à l’automatisation de la concentration de liquide de nettoyage ;
  • les mesures sont enregistrées et stockées, ce qui permet d’optimiser le processus ;
  • la réduction des coûts des produits de nettoyage.
  • Utilisez un système pour neutraliser les eaux acides produites par le cleaning in place.

    Le cleaning in place perturbe fortement le pH de l’eau.

=> Pour les ateliers de torréfaction

  • Chaque année faites entretenir votre installation à température de régime (avec maximum 15 mois entre deux entretiens) :
    • ramonage de la cheminée ;
    • nettoyage des circuits des gaz de combustion ;
    • vérification des conduits de combustion ;
    • vérification et réglage des brûleurs ;
    • contrôle de combustion. 

      L’attestation d’entretien reprend les résultats du contrôle de combustion :

      • le rendement de combustion et
      • l’indice de noircissement des fumées.
         

      Rendement de combustion : valeurs minimales à respecter

      Année de mise en service

      Rendement (en pourcentage)

      Avant 1988

      85 %

      De 1988 à 1996

      88 %

      À partir de 1997

      90 %

       

      Indice de noircissement des fumées (indice Bacharah)

      Année de mise en service

      Indice Bacharah

      Avant 1988

      0 - 2

      De 1988 à 1996

      0 - 2

      À partir de 1997

      0 - 1

  • Conservez vos attestations d’entretien reprenant les résultats du contrôle de combustion pendant 5 ans.
  • Arrêtez votre installation et faites un nouvel entretien si :
    • le papier-filtre utilisé pour déterminer l’indice fumée contient une trace d’huile ;
    • les gaz de fumée contiennent des fumerons.

Top

e. Stocker les denrées alimentaires

D’une manière générale :

  • Videz, nettoyez et désinfectez régulièrement les locaux destinés à l’entreposage de denrées non emballées.
  • Maintenez les comptoirs réfrigérés et la chambre froide parfaitement propres.

=> Pour les ateliers de boulangerie et de pâtisserie

Si votre atelier comprend un silo :
  • Utilisez des silos adaptés au type de matière première qu’ils contiennent.
  • Dressez un plan reprenant les zones à risque d’incendie ou d’explosion. Laissez-le à disposition sur le site.
  • Installez des moyens d’extinction d’incendie adaptés, avec l’accord du service Incendie.
  • Ventilez le local de stockage en permanence.
  • Prévenez le risque d’explosion :
    • limitez la pression dans le silo par des évents d’explosion ou des parois soufflables ;
    • limitez au maximum le dégagement de poussière lors du chargement, de la maintenance et du nettoyage du silo ;
    • prévoyez  une longueur suffisante pour le tuyau de transport de farine.
  • Assurez-vous que les conditions d’ensilage n’entraînent pas de dégagements de gaz inflammables et des risques d’auto-échauffement.
    Installez par exemple un système de contrôle de la température des produits stockés susceptibles de fermenter.
Si le silo est équipé d’un séparateur :
  • Nettoyez régulièrement le filtre du séparateur.
Si plusieurs silos sont reliés :
  • Installez un dispositif de découplage en cas d’explosion.

Top

f. Transformer votre atelier

  • Demandez l’autorisation à votre commune ou à Bruxelles Environnement (selon la provenance de votre permis) avant de :
    • Si vous devez demander l’autorisation à Bruxelles Environnement, adressez votre demande à :

    Bruxelles Environnement
    Division Autorisations et Partenariats
    Site de Tour & Taxis
    Avenue du Port 86C, boîte 3000
    1000 Bruxelles

    Indiquez dans votre lettre :

    -   le nom, la raison sociale et l'adresse du titulaire du permis d'environnement ;

    -   les références du ou des permis d'environnement en cours de validité.

    Vous pouvez également compléter le formulaire de demande de modification de permis d'environnement et le renvoyer à l’IBGE.

    • Si votre autorisation a été délivrée par la commune, veuillez-vous adresser auprès du service environnement de celle-ci.

    Attendez toujours l’autorisation officielle pour procéder à ces changements.

    • modifier la quantité stockée des déchets animaux ;
    • modifier les installations de refroidissement ;
    • modifier la force motrice de l’atelier ;

Top

Date de mise à jour: 27/11/2019