A Bruxelles, découvrez:

Vous êtes ici

Le Marais de Ganshoren

Le marais de Ganshoren est, avec celui de Jette en aval, un des derniers vestiges des zones humides de la vallée du Molenbeek. Enserré entre les lignes de chemin de fer Gand-Termonde, c’est une zone naturelle où alternent prairies humides et bosquets. Le site est reconnu comme aire de nourrissage et d’habitat pour 12 espèces de chauves-souris parmi lesquelles le grand murin, la barbastelle ou le vespertilion des marais.

Plus de 65 espèces d’oiseaux y ont été repérées (canard colvert, héron cendré, faucon crécerelle, rossignol, rousserolle effarvatte, etc.), mais aussi amphibiens, petits rongeurs et même couleuvres à collier. Populage des marais, lychnis fleur-de-coucou, reine-des-prés, primevère, lamier blanc, valériane, podagraire, etc. poussent dans les prés de fauche humides qui subsistent dans le marais. On y trouve encore des roselières et des cariçaies bien développées grâce à la gestion du site entreprise il y a quelques années.

Dans le cadre de la revalorisation de la vallée du Molenbeek et pour répondre aux exigences écologiques du classement du marais en zone Natura 2000, d’importants travaux hydrauliques doivent permettre une alimentation continue du marais en eau de qualité.

News

  • 07/11/2019

    Enjeux et perspectives du Plan Nature et du Programme de réduction des pesticides, à Bruxelles

  • Gîte intégré pour moineaux domestiques
    23/10/2019

    Bâtiments et biodiversité : des fiches pour agir concrètement dans vos bâtiments

  • 18/10/2019

    Fermeture des parcs en Région bruxelloise ce vendredi 18 octobre 2019

  • 14/10/2019

    La Journée de la forêt de Soignes s’annonce

  • 06/09/2019

    Quelle est l’importance que vous accordez aux espaces verts Bruxellois ?