A Bruxelles, découvrez:

Vous êtes ici

Cimetière du Dieweg

Situé sur le territoire de la commune d’Uccle, le cimetière du Dieweg n’est plus guère utilisé aujourd’hui.

Créé en 1866 et établi le long de l’ancien chemin du Dieweg, son terrain en pente, qui occupe le versant nord de la vallée du Geleytsbeek, ouvre la vue vers la forêt de Soignes. Il recèle un riche patrimoine funéraire édifié par la haute bourgeoisie uccloise.  

Désaffecté en 1958, le lieu a connu une importante métamorphose : la végétation y a repris ses droits et les monuments funéraires tombent en ruine : le minéral et le végétal s’entremêlent harmonieusement.

Bien que restant une zone de cimetière sur le plan communal, la nécropole du Dieweg a été classée au niveau patrimonial par la Direction des Monuments et Sites et est reconnue comme zone verte à haute valeur biologique.

Encerclée de zones d’habitations, elle fait également partie du maillage vert ucclois.

News

  • 07/11/2019

    Enjeux et perspectives du Plan Nature et du Programme de réduction des pesticides, à Bruxelles

  • Gîte intégré pour moineaux domestiques
    23/10/2019

    Bâtiments et biodiversité : des fiches pour agir concrètement dans vos bâtiments

  • 18/10/2019

    Fermeture des parcs en Région bruxelloise ce vendredi 18 octobre 2019

  • 14/10/2019

    La Journée de la forêt de Soignes s’annonce

  • 06/09/2019

    Quelle est l’importance que vous accordez aux espaces verts Bruxellois ?